• Les Italiens de Maxime Mbanda veulent respecter les Namibiens en étant le plus sérieux possible. Photo Icon Sport
    Les Italiens de Maxime Mbanda veulent respecter les Namibiens en étant le plus sérieux possible. Photo Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Italie-Namibie : Un coup en deux bandes

L’Italie entame sa compétition face à la modeste formation namibienne, qui a priori ne devrait pas offrir une grande résistance. De bon augure au regard du calendrier.

La Namibie n’a pas manqué une édition de la Coupe du monde depuis 1999. Une constance flatteuse qui cache en revanche un constat cruel. Les Namibiens n’ont pas gagné une seule rencontre : Dix-neuf matchs pour autant de défaites. Autant dire que les Italiens se sont frotté les mains quand ils ont connu le nom de leur premier adversaire. Soulagés aussi car la bande de Conor O’Shea débute la compétition avec deux matchs en quatre jours. Il fallait donc un premier round des plus faciles pour se projeter sans encombre sur le deuxième rendez-vous face au Canada. "Nous sommes conscients que pour nous, cette Coupe du monde va immédiatement commencer par un gros challenge, à savoir enchaîner deux matchs en quatre jours. Pour l’instant, nous nous focalisons sur ces deux premières rencontres, face à la Namibie et au Canada. L’objectif immédiat, c’est le premier match. Le fait que nous ayons si peu de temps entre les deux rencontres signifie que tout le monde ou presque va jouer, ce sera essentiel du point de vue de la récupération." Si le sélectionneur de l’Italie se veut prudent, son troisième ligne Maxime Mbanda s’est montré beaucoup plus précis sur les impératifs de cette première semaine, à commencer par hausser le niveau de jeu de l’équipe pour éviter toute mauvaise surprise face à des Namibiens toujours volontaires : "La Namibie a une équipe très physique, très agressive, notamment en défense. Nous allons devoir imposer notre jeu dès le coup d’envoi et éviter de reproduire les erreurs que nous avons commises lors des matches de préparation. Nous allons affronter la Namibie puis le Canada et nous voulons sortir de ces deux rendez-vous avec dix points." Avant de penser aux deux derniers matchs face à l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, où ils rêveront d’un impossible exploit. Pour la Namibie, équipe la moins bien classé au classement World Rugby (23e nation), l’objectif principal sera de préparer au mieux son dernier rendez-vous dans cette phase de poule. En effet, les Namibiens espèrent passer sans trop de casse leurs trois premières rencontres pour jouer un match qui pourrait être historique face au Canada le 13 octobre. Ce jour-là, face à la 22e nation mondiale, ils espèrent enfin pouvoir décrocher un premier succès en Coupe du monde.

Voir les commentaires
Réagir