Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Blagnac - Tarbes : Choc en stock !

C’est un roc, c’est un pic, c’est un « choc » ! Ce rendez-vous dans la banlieue toulousaine devrait déjà avoir des allures de phases finales. Ce week-end, à l’occasion de la 3e journée de cette Fédérale1, Blagnac et Tarbes en découdront sur le stade Ernest-Argelès. Et même si de l’extérieur on aurait tendance à miser un peu plus sur Blagnac qui aura l’avantage certain d’évoluer à domicile, on se dit que cette équipe tarbaise pourrait bien inverser la vapeur. Invaincus lors des deux premières journées, les Pyrénéens ont inscrit dix points au classement, le maximum possible. Yannick Vignette, coach de cette équipe, est heureux de l’entame de championnat de ses hommes : « Le début est réussi, confie-t-il. Je pense que c’est encourageant et que nous sommes sur la bonne voie. Je suis convaincu qu’il y a un bon potentiel à développer dans cette équipe. »

Une équipe complète

Ce week-end, les Tarbais savent que le rendez-vous qui les attend sera ardu. « Je ne dirais pas que ce match à Blagnac sera un test, car nous savons où nous en sommes, explique Yannick Vignette. En revanche, on peut parler de challenge. Nous allons voir de quoi nous sommes capables face à une grosse cylindrée de la poule. Cette équipe de Blagnac tient bien la route, elle est complète. Nous devrons être solides sur nos bases et être bons en attaque afin de leur poser quelques problèmes. Nous allons devoir composer sans notre 10 et capitaine, William Pees, qui a écopé d’un deuxième carton jaune. C’est comme cela. »

Du côté de Blagnac, quelques incertitudes subsistent également. Notamment sur le troisième ligne, Mathieu Vachon, sur l’arrière, Jean-André Vernetti, et sur le talonneur, Julien Béziat : « Nous attendons des confirmations de la part des médecins, explique Éric Escribano. Nous espérons aussi le retour de Frédéric Medvès qui devrait nous faire du bien. » Même diminuée, cette équipe haut-garonnaise espère bien donner du fil à retordre aux Pyrénéens. « Nous n’avons pas vu de vidéos de cette formation, confie Éric Escribano. Nous savons que cette équipe s’est pas mal reconstruite à l’intersaison, qu’elle est très forte en conquête et qu’elle propose un jeu de mouvement. C’est une équipe jeune et pleine d’envie qui fera son possible pour nous poser des problèmes. De notre côté, nous ferons de notre mieux pour répondre présents sur ce rendez-vous. » Les dés seront bientôt jetés ! Qui deviendra le maître de la poule 3 à l’issue de cette rencontre ? Nous le saurons très bientôt.

Mathilde Lacrouts
Voir les commentaires
Réagir