Publié le / Modifié le
Fédérale 2

Vinay - Voiron : Entre voisins

Au repos forcé ce dernier dimanche, suite au report du match qui devait les opposer à Montmélian en raison de travaux toujours en cours sur leur stade, les Voironnais ont été particulièrement attentifs au résultat obtenu par leurs voisins vinois, revenus victorieux d’une première sortie à Montélimar. La performance est passée d’autant moins inaperçue que ce dimanche, Vinay et Voiron vont se rencontrer lors d’un derby devenu classique depuis que les deux clubs se sont retrouvés en Fédérale 2. 

Ce duel entre voisins marquera les grands débuts à domiciles des « Guêpes » mais aussi le coup d’envoi de la saison pour le club de la Chartreuse. « Pour les deux clubs, ce match revêt un caractère un peu particulier » convient Antonin Rozand en réveillant un souvenir qui viendra certainement nourrir la motivation vinoise « la saison passée Voiron avait remporté les deux manches de ce derby en venant s’imposer chez nous ».

Malgré ce rappel, l’entraîneur vinois se concentre sur cette saison que ses joueurs ont parfaitement lancée en allant chercher la victoire dans la Drôme : « Montélimar est un promu qui a des joueurs de qualité et nous avons certainement pris cette équipe au bon moment, alors qu’elle manque peut-être encore de repères. Nous sommes pleinement satisfaits de ce résultat mais aussi du comportement de notre groupe qui a réalisé une très bonne première mi-temps. Ce match nous a permis de prendre un départ idéal mais aussi de nous familiariser avec les nouvelles règles qui ne sont pas faciles à assimiler pour les joueurs. Ils doivent changer leurs habitudes et nous avons été beaucoup sanctionnés. Le match a été haché, mais il faut aussi reconnaître que ces règles peuvent contribuer à favoriser le jeu debout et cela nous convient. »

Gros test

Sur la pelouse du stade Robert Vieux Melchior, Voiron va à son tour devoir intégrer la réalité de ces nouvelles obligations face à des Vinois en attente de confirmation après un premier succès. « Nous avons réussi notre examen de rentrée à Montélimar. Face à Voiron, nous aurons droit à un gros test qui va nous donner la jauge de nos ambitions. Voiron est l’un des favoris de la poule et ce match nous permettra de passer au révélateur. La victoire rapportée de Montélimar demande à être validée. Si nous parvenons à le faire, nous nous placerons sur de bons rails pour tenter d’atteindre un objectif de qualification », poursuit l’entraîneur vinois. 

Il y a deux ans, lors de la saison du retour en Fédérale 2, Vinay s’était hissé dans ce peloton de tête et avait goûté aux phases finales. La saison dernière, en raison d’une première partie de saison trop timide, et malgré un beau retour dans le second acte, la cible avait été manquée. « Nous voulons entretenir la dynamique de la fin de saison passée pour tenter de nous positionner dans le haut du tableau », résume Antonin Rozand en sachant que du côté voironnais l’ambition ne saurait être différente. 

Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir