• Anthony Coletta et les Charentais caracolent en tête et savourent. Mais la méfiance est de mise avec la venue des Biarrots.
    Anthony Coletta et les Charentais caracolent en tête et savourent. Mais la méfiance est de mise avec la venue des Biarrots. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

L’appétit vient en mangeant

Dernière équipe invaincue de Pro D2 et leader solide alors qu’il s’est déplacé lors de trois de ses quatre premières rencontres, le SA XV veut confirmer sur ses terres face à Biarritz.

Pour sa quatrième saison en Pro D2, Soyaux-Angoulême a clairement passé un cap. Après quatre journées, les Charentais sont leaders et peuvent savourer un étincelant bilan (3 succès, 1 nul). Alors évidemment le SA XV profite de l’instant présent, mais ne tient pas non plus à tomber dans l’excès de confiance. "Nous sommes des compétiteurs, alors forcément cette position est agréable et on espère y rester le plus longtemps possible. Les joueurs ont été se la chercher", lance Adrien Buononato, le manager angoumoisin qui tient désormais à rester méfiant. "On n’a pas une grande marge de manœuvre en témoignent les résultats de nos matchs. Il faut savourer l’instant, mais aussi se remettre en question à chaque match." Si le bilan comptable est exceptionnel (15 points) tout n’a cependant pas été parfait pour les Charentais. La conquête, notamment sur les touches a parfois été défaillante. Pour le coach du SA XV, c’est l’un des secteurs à régler en priorité : "Cela s’explique par un ensemble de petits détails qui n’a pas fonctionné. Il faut avoir de la justesse dans ce domaine pour ne pas nourrir facilement l’adversaire de ballons." Si la conquête fait partie des domaines à régler, d’autres eux sont de réelles sources de satisfaction. Avec, en tête de liste l’état d’esprit des joueurs : "Les garçons ont beaucoup de caractère et l’ont prouvé en renversant des situations."

Rester invaincus

Pour continuer sa progression, le staff angoumoisin entend désormais donner de nouveaux outils à son groupe. Car, la philosophie d’Adrien Buononato est claire, il faut répéter les séquences pour monter en puissance : "Lors du premier bloc, nous voulions trouver des repères, valider des principes offensifs et défensifs. Désormais à l’entame de ce deuxième bloc, on veut continuer à bosser le plan large, mais on va resserrer les plans de jeu." Alors qu’ils avaient dû cravacher pour s’imposer face au promu Rouen (17-16) pour leur première sortie à domicile, les Charentais espèrent désormais monter d’un cran dans la performance ce dimanche face à Biarritz : "Il faudra se lâcher, ne rien craindre. On doit s’approprier ce terrain, trouver des repères pour qu’il ait une vraie communion. On veut rester invaincu après ce match." Mais, pour le manager du SA XV, il va falloir sortir une grosse prestation pour écarter Biarritz. Car c’est un gros morceau qui se présente à Chanzy lors de cette cinquième journée : "Ils ont recruté des joueurs qui ont connu le niveau supérieur. Ils ont du vécu, de l’expérience. Chacun devra rentrer sur le terrain avec l’idée de remporter son duel avec son adversaire direct."

Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir