Eh déconne plus, Manu

  • Manu Tuilagi était quasiment perdu pour le rugby mais a réussi à vaincre ses démons pour redevenir l’incroyable joueur que l’on sait. Photo Miidi Olympique - Patrick Derewiany
    Manu Tuilagi était quasiment perdu pour le rugby mais a réussi à vaincre ses démons pour redevenir l’incroyable joueur que l’on sait. Photo Miidi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

manu tuilagi - centre de l’angleterre Pendant près de cinq ans, Manu Tuilagi avait disparu des radars et, s’il est aujourd’hui redevenu indiscutable en équipe d’Angleterre, il pense le devoir à quelqu’un...

Manu Tuilagi a quatre mois de plus qu’Owen Farrell. Outre-Manche, ces deux hommes ont commencé leur carrière au même moment (2010) et pourtant, neuf ans plus tard, le meneur de jeu des Saracens compte deux fois plus de sélections en équipe nationale (79 sélections contre 37) et 85 matchs de plus au niveau professionnel que le casse-briques de Leicester. De juin 2014 à février 2019, Manu Tuilagi...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?