• Ardie Savea (Nouvelle-Zélande) contre l'Afrique du Sud
    Ardie Savea (Nouvelle-Zélande) contre l'Afrique du Sud PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Savea, le nouveau boss

Après avoir été longtemps cantonné au rôle d’impact-player, le joueur des Hurricanes, Ardie Savea, a atteint sa plénitude. Et son cas ne fait plus débat.

S’il est bien un poste où les All Blacks débordent de richesses, c’est bien celui de troisième ligne. La concurrence y est telle que d’excellents joueurs comme Matt Todd peuvent passer une carrière internationale à regarder les autres jouer. Et pourtant, on se demande franchement dans quelle équipe de ce Mondial le flanker des Crusaders ne serait pas titulaire… Ardie Savea, son homologue des Wellington Hurricanes, connaît très bien le problème. En trois ans de carrière internationale et sur ses 40 capes, Ardie Savea n’a débuté que seize rencontres. Un ratio incroyable pour un joueur aussi complet. Car au vrai, on serait bien incapable de lui coller un de ces fameux "profils de joueurs" sur le front. C’est simple, Ardie Savea sait tout faire. à Yokohama, pour le choc contre les Springboks, ont le vit jouer aux trois postes de la troisième ligne, prendre neuf fois le ballon, gagner 42 mètres, battre cinq défenseurs, faire un franchissement, gagner deux ballons au sol et faire une passe après contact. On le vit aussi jouer un rôle déterminant dans la continuité du mouvement qui amena à l’essai de George Bridge. Tout, on vous dit…

Foster : "Une incroyable faculté à influencer le jeu"

Pas étonnant que le frère cadet du Toulonnais Julian ne se soit pas assis sur le banc des remplaçants des Blacks depuis presque un an (octobre 2018) et reste sur une série de neuf titularisations consécutives. Une marque de confiance de la part de son staff qui s’avoue aujourd’hui admiratif de ses performances. "Il évolue à un très bon niveau, confirmait Steve Hansen après le choc contre l’Afrique du Sud. Il s’améliore à mesure qu’il vieillit. Nous avons toujours su qu’il était un athlète exceptionnel mais il est à un niveau jamais atteint. Il a confiance en lui et peu importe où il joue, il est un facteur X de cette équipe."

Même écho du côté d’Ian Foster, le bras droit de Hansen : "Il a une incroyable faculté à influencer le jeu, qu’il ait la balle ou pas. Souvent, les joueurs sont meilleurs avec ou sans le ballon. Lui, il cumule ces aspects." Ardie Savea n’est plus très loin du sommet de son art : "Il peut encore progresser un peu en attaque, où il lui arrive de manquer de lucidité en raison de son énorme dépense énergétique balle en main. Cela ne va pas lui plaire mais nous allons continuer à le défier de la sorte pour qu’il progresse encore."

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir