• Contre Colomiers, le troisième ligne Étienne Herjean a été très actif et a largement contribué à la victoire des Oyonnaxiens.
    Contre Colomiers, le troisième ligne Étienne Herjean a été très actif et a largement contribué à la victoire des Oyonnaxiens. Jean-François Basset / Jean-François Basset
Publié le / Modifié le
Pro D2

Victoire frustrante pour Oyonnax

Privée du bonus offensif à l’ultime minute, l’équipe de l’Ain n’a pas été en mesure de poser son jeu

Le discours du camp oyonnaxien était pourtant clair. Le retour à Mathon après deux revers en déplacement, devait permettre au groupe de retrouver son jeu, de renouer avec le plaisir. Le bilan tiré du duel avec Colomiers s’est en définitive avéré être bien loin de ces attentes. "C’est avant tout un sentiment de frustration qui domine, parce que nous avons perdu après la sirène le bonus offensif, mais aussi parce qu’à aucun moment nous n’avons pu mettre du rythme dans notre jeu, même en ayant globalement le contrôle du match" reconnaît Joe El Abd. Les causes de cette frustration ont vite été cernées et elles touchent à un domaine essentiel, celui de la conquête. " Il y a eu des ballons perdus en touche, en raison de la qualité du contre columérin, mais aussi parce que nous avons encore certains détails à régler. En mêlée, nous avons plutôt été dominateurs et pourtant le bonus nous échappe après une dernière mêlée favorable à Colomiers. Là aussi il y a quelques ajustements à apporter… même si d’un match à l’autre les vérités de la mêlée ne sont pas les mêmes" retient l’entraîneur oyonnaxien.

Sur ce point particulier de la mêlée, le pilier Tommy Raynaud apporte un éclairage avisé : "Globalement nous avons pris l’ascendant, mais Colomiers n’a jamais lâché et cela est resté compliqué comme c’est le cas face à cette équipe depuis plusieurs saisons. Nous avons laissé filer le bonus en fin de match, mais il faut être conscient qu’à un moment nous aurions pu perdre ce match. C’est le genre de rencontre qui aide à la construction d’une équipe. Ce n’est pas gratifiant devant notre public mais si nous sommes capables de reproduire ce genre de match en déplacement, nous ne serons pas loin."

Changement de stratégie

Les Oyonnaxiens sauront se contenter des quatre points pris face à Colomiers, malgré les regrets liés aux ultimes minutes de la confrontation. L’essentiel a été fait en s’affranchissant des difficultés du moment. "Nous n’avons pas su enchaîner, pas su mettre notre jeu en place, regrette le demi de mêlée Julien Audy. à un moment il a fallu en passer par du jeu au pied pour inverser la pression. Ce n’est pas forcément ce que nous attendions, mais cela participe aussi à la construction de notre jeu pour la suite de la saison." La suite, Joe El Abd l’évoque lui aussi : "Par rapport à la possession on ne peut pas être satisfait de ce qui a été mis en place. Il y a des détails à améliorer, une progression à poursuivre. On va se servir de ce match pour régler certains points en sachant qu’un gros test nous attend à Béziers."

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir