Béziers - Oyonnax : choc de packs conquérants

  • Savenaca Rawaca et les Biterrois veulent remporter ce duel de gros bras.
    Savenaca Rawaca et les Biterrois veulent remporter ce duel de gros bras. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Béziers, sixième, accueille le dauphion oyonnaxien au stade Raoul-Barrière. Un test de caractère pour deux concurrents ambitieux.

Les enjeux

Après deux semaines sans compétition à cause du report de leur match à Nevers, les Biterrois auront-ils conservé suffisamment de rythme et de repères collectifs pour triompher jeudi ? C’est la principale interrogation à lever pour les Héraultais, qui espèrent réaliser la passe de quatre, après leurs succès consécutifs contre Valence, à Aurillac et face à Aix. Impressionnants à domicile, où ils se sont relancés le week-end dernier face à Colomiers, les joueurs d’Oyonnax n’ont toujours pas triomphé à l’extérieur après deux déplacements. L’objectif affiché à Béziers.

Le duel

Kelly Meafua versus Rory Grice, le duel des grands 8. Étincelant depuis le début de saison et meilleur marqueur d’essais de l’ASBH (deux réalisations), Meafua a retrouvé son meilleur niveau après une année quasi blanche à cause d’une grave blessure. Suractif, perforant et combatif, le Samoan jouit d’une grosse capacité de déplacement. Là où l’expérimenté Grice est lui l’une des plaques tournantes du jeu d’"Oyo". Élément technique et intelligent, le Néo-Zélandais est moins puissant que son homologue biterrois mais s’appuie sur une palette rugbystique plus large.

La clé

La meilleure attaque de Pro D2, Oyonnax (160 points et 18 essais marqués), défie la défense la plus hermétique, Béziers (63 points et 7 essais encaissés). Et la victoire reviendra donc à l’équipe qui réussira à exploiter au mieux sa force principale, pour prendre le pas sur l’autre. Les Oyonnaxiens miseront sur la vitesse de leur troisième rideau afin de faire des différences. Là où les locaux tenteront eux de s’appuyer sur l’agressivité et l’activité de leurs plaqueurs pour récupérer des ballons de turnovers et briller en contre.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Julien Louis
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?