Radradra, sous et sur un nuage

  • C’est simple : le Radradra de jeudi face à la Géorgie aurait pu jouer dans toutes les grandes équipes de l’histoire. Photo Icon Sport C’est simple : le Radradra de jeudi face à la Géorgie aurait pu jouer dans toutes les grandes équipes de l’histoire. Photo Icon Sport
    C’est simple : le Radradra de jeudi face à la Géorgie aurait pu jouer dans toutes les grandes équipes de l’histoire. Photo Icon Sport Avalon / Icon Sport - Avalon / Icon Sport
Publié le

L’ailier de l’UBB, Semi Radradra, a réussi un match époustouflant malgré la pluie. Et comme son équipe a retrouvé de la confiance, l’addition est très lourde pour de bien pâles Géorgiens.

Décidément, les Fidjiens sont incorrigibles et imprévisibles. Comment cette équipe a-t-elle pu se faire surprendre par l’Uruguay avant de surclasser ainsi une Géorgie qui a elle-même surclassé l’Uruguay ? Ceci restera l’éternel mystère de cette sélection d’Océanie qui compte pourtant tant de pensionnaires du Top 14, des gars qui vivent le professionnalisme au quotidien. Il faut aussi ajouter...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?