Publié le / Modifié le
Top 14

Brive-Toulouse : L’entame, encore et toujours...

C’était presque écrit d’avance en se fiant aux précédents matchs à domicile de Brive et à ceux à l’extérieur du Stade toulousain… Face à Clermont et Toulon, le CABCL avait su prendre son adversaire à la gorge pour créer un premier écart d’entrée. Quand, à Bordeaux et Lyon, les champions de France avaient été apathiques dans les premiers instants et accusé trop vite un retard conséquent. Là, les hommes de Jeremy Davidson menaient 13-3 à la 19e minute après avoir inscrit un essai par Julien Blanc dès la 6e minute. Ajoutez une autre entame décisive, celle de la deuxième mi-temps avec le doublé du demi de mêlée pour porter l’avance des siens à quatorze points au tableau d’affichage (23-9) et vous comprendrez quelle fut l’une des clés évidentes du match. Surtout que Thomas Laranjeira, auteur de trois pénalités, avait mis son équipe à l’abri. Car, si les Toulousains ont tenté de grappiller leur retard par le pied de Zack Holmes avant la pause et s’ils ont monopolisé le ballon dans le deuxième acte, ils se sont montrés beaucoup stériles pour espérer renverser la vapeur. Une fois, à un quart d’heure du terme de la rencontre, ils se sont offert le droit de rêver quand, derrière un ballon porté enfin positif dans les 22 mètres adverses, le ballon a fini dans les mains de Maxime Marty qui aplatissait en coin… après avoir posé le pied en touche. Le reste du temps, Brive s’est appuyé sur sa défense de fer pour s’assurer un troisième succès sur ses terres. 

Voir les commentaires
Réagir