• Guilhem Guirado, capitaine respecté.
    Guilhem Guirado, capitaine respecté. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Les joueurs au soutien de Guirado

Le talonneur et capitaine des Bleus conserve son aura auprès des joueurs du groupe. Son expérience parle pour lui.

Ils ne veulent pas lâcher Guilhem Guirado. Depuis des mois, les cadres des Bleus sont unis derrière leur capitaine, malgré le flou persistant sur son statut depuis le Tournoi des 6 Nations et la tentative menée par le staff de renverser l’ancien talonneur de Toulon. Consultés à l’époque sur cette volonté de changement, les joueurs avaient refusé ce "putsch" venu d’en haut. Et pour mieux signifier leur soutien, les joueurs avaient décidé d’épauler leur capitaine. Physiquement, s’il le fallait. Louis Picamoles avait notamment été missionné pour jouer le "garde du corps" pendant les conférences de presse du capitaine, histoire de répartir et partager la pression face aux critiques. Manière de soulager un peu Guirado.

Poirot : "Le capitaine, c’est Guirado"

Au Japon, à la veille d’affronter l’Argentine, c’est Jefferson Poirot qui est encore venu épauler le talonneur tricolore. Depuis, le capitaine français, quel qui soit, se présente toujours avec d’autres joueurs à ses côtés. Une spécificité des Bleus qui n’est pas anodine, à tel point que le pilier de l’UBB, troisième capitaine en trois matchs ce dimanche face au Tonga, a dû mettre les choses au clair à Kumamoto. Car les questions sur ce capitanat tournant et, donc, moins incarné par le seul Guirado, furent nombreuses : "Il est bien d’avoir plusieurs joueurs capables d’endosser ce rôle et prendre des responsabilités. Mais le brassard appartient toujours à Guilhem Guirado. C’est le capitaine de l’équipe, c’est lui qui a pris la parole cette semaine. Ce fonctionnement, on l’a déjà eu sur des précédents tests et ça avait plutôt pas mal fonctionné. Mais c’est Guilhem qui prendra encore la parole et cette parole sera importante."

Un message clair, ferme, sans ambiguïté. à la seule intention des médias ? Pas sûr. "Non seulement tous les joueurs sont derrière Guilhem, mais nous sommes même unanimes pour dire que ce que lui fait le staff, c’est dégueulasse" raconte un autre joueur en "off". Alors que le staff des Bleus semble jouer avec les nerfs de Guilhem Guirado "pour le préserver", selon la communication officielle, le groupe reste uni derrière son capitaine.

Voir les commentaires
Réagir