Toulon-La Rochelle : Voyage au bout de l’ennui

  • Brock James (La Rochelle)
    Brock James (La Rochelle) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Vous dîtes "round d’observation" ? On répond mi-temps du néant. Car hormis quelques accélérations de Retière et Cordin, aucune des deux équipes ne trouvait la faille face à des défenses bien en place. Ainsi, seuls Belleau (5e) et West (14e) débloquaient le tableau d’affichage. Le score restait alors figé de longues minutes. Et plus précisément jusqu’à la 36e, et une nouvelle pénalité de l’ouvreur varois. 6-3. Le score à la mi-temps était ainsi à l’image d’une première période d’une surprenante tristesse, où les deux équipes semblaient bridées par l’enjeu et leur onzième et douzième place (malgré un match de retard, donc). À noter également des cartons jaunes distribués à Taofifenua (22e, plaquage haut) et Sinzelle (40+2e, antijeu). Le retour des vestiaires ? Un nouveau quart d’heure insignifiant, ponctué par une unique pénalité de Belleau (44e). Il fallait alors attendre la 55e minute, pour voir Isa (après une percée d’Ikpefan) inscrire le premier essai de la rencontre. "En-avant !", hurlait alors Ronan O’Gara, en vain. Toulon prenait un peu de marge au score : 16-3. La rencontre se terminait par un second essai de Julian Savea (79e) et un carton jaune pour Pierre Aguillon. Toulon s’impose finalement 23-3 et prend quatre points d’avance au classement, sur leurs bien pâles adversaires du soir. P. I.-R.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?