• Damian Willemse (Afrique du Sud) contre le Canada
    Damian Willemse (Afrique du Sud) contre le Canada PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Les Springboks gonflent leur confiance

Avec cette large victoire synonyme de qualification, les Springboks ont récité leurs gammes offensives. Dominateurs en tout point, ils ont profité de cette rencontre pour emmagasiner de la confiance avant leur quart de finale.

Formalité ou évidence, les Springboks ont roulé sur une équipe canadienne en dessous dans bien des registres. Physiquement moins puissants que les Mostert et Kolisi, techniquement inférieurs aux De Allende et Jantjies, les Canadiens sont tout de même allés chercher un essai symbolique par Matt Heaton en début de seconde mi-temps. On ne leur prédisait pourtant rien de bon après cinq essais encaissés à la 21e minute et le triplé du demi de mêlée Cobus Reinach. En mêlée fermée comme dans les phases de ruck, Schalk Brits et les siens n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires. 47-0 à la mi-temps, le score est lourd mais on ne peut plus logique. Sur les dix essais inscrits, huit sont l’œuvre d’arrières, cependant c’est RG Syman qui est élu homme du match.

Franchisseur, le géant deuxième ligne des Honda Heat a montré son habileté en réalisant trois passes après contact, record de la rencontre, et notamment à l’initiative sur le deuxième essai de Reinach. Après cette prestation, Rassie Erasmus réfléchira peut-être plus longtemps lorsqu’il couchera les noms des deuxième ligne sur la feuille de match des quarts de finale. Pour les Canucks, c’est un déblayage illicite qui envoie Josh Larsen directement aux vestiaires avant la mi-temps. Quatre fois plus de franchissements et trois fois plus de défenseurs battus côté sud-africain, les statistiques finales sont en faveur de l’attaque des hommes de Rassie Erasmus. Une victoire tout bonus donc pour les joueurs sud-africains qui se projettent désormais vers une nouvelle compétition : celle des matchs couperets.

Tristian Failler
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir