Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Un gros test pour Aubenas-Vals contre Nice

Après quatre journées, Aubenas-Vals s’est positionné dans le sillage de Bourg-en-Bresse, leader incontestable de la poule, avec une longueur d’avance sur Bourgoin et fait partie du trio des invaincus. Plus encore que ce bilan de quatre victoires, le fait d’en avoir rapporté trois de déplacements, à Châteaurenard, Nîmes et Céret, retient l’attention. "La saison passée, nous avions perdu de dix points à Céret", rappelle Mariano Taverna, le manager albenassien. Apprendre à voyager faisait partie des objectifs des Ardéchois cette saison et leur excellent départ démontre qu’ils ont su travailler en ce sens. "C’était une amélioration que nous avions ciblée et qui était nécessaire pour pouvoir rivaliser avec les meilleurs dans une poule qui est très relevée. L’objectif majeur est de parvenir à assurer notre qualification pour le Du-Manoir. Notre premier bloc dans la compétition a été sérieux, appliqué. Aux bons résultats obtenus s’ajoute la qualité de notre production sur le terrain. Lors de notre seul match à domicile, face à Bédarrides-Châteauneuf-du-Pape, la pression a un peu perturbé notre jeu. Mais en déplacement, nous avons été très rigoureux avec, en particulier, un très bon rendement à Nîmes où nous avons livré notre meilleur match", analyse le manager du RCAV, en soulignant : "Pour en arriver là, les joueurs ont travaillé dur."

Mais cet excellent départ, cette position déjà solide occupée sur le podium de la poule, ne troublent pas les esprits ardéchois et Mariano Taverna ne manque pas de lancer une mise en garde "Après notre match contre Nice, nous irons à Bourg-en-Bresse et nous reprendrons le bloc suivant par la réception de Bourgoin. Ces trois matchs vont nous permettre de nous confronter à trois des grosses équipes d’une poule dans laquelle on peut considérer que Bourg-en-Bresse, Narbonne et Bourgoin sont un cran au dessus."

Retour à l’équilibre

Le constat souligne toute l’importance du duel avec Nice. Si Aubenas-Vals a indéniablement franchi un cap en affichant sa capacité à bien voyager, il va lui falloir, dans ce duel avec les Azuréens, confirmer son aptitude reconnue à bien recevoir. Mathématiquement, au bilan des Maralpins, la victoire qu’ils avaient rapportée de Castanet lors de la première journée compense le revers subi à domicile contre Narbonne, mais avec des objectifs similaires à ceux des Ardéchois, ils ne peuvent se contenter de cet équilibre. Ce choc entre deux rivaux potentiels aura ainsi valeur de test, pour chacun des deux camps. Mariano Taverna en est convaincu lui qui attend de son équipe qu’elle valide son bon début de saison non sans avancer : "Nice est une équipe qui monte en puissance, qui peut s’appuyer sur une excellente conquête, ce sera un très gros match."

Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Réagir