Provence Rugby : tenir le haut de l’affiche !

  • Provence rugby v Union sportive arlequins perpignanais - Pro D2
    Provence rugby v Union sportive arlequins perpignanais - Pro D2 Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Ce duel entre Provence Rugby et Oyonnax est très attendu car les deux équipes ont envie de maintenir leur cap pour s’installer confortablement dans la partie noble du classement.

Pour le XV aixois comme souvent pour tout autre équipe, il est toujours difficile d’enchaîner deux réceptions à la maison. Les Aixois sont dans ce cas précis au moment d’accueillir Oyonnax et ce, pour la deuxième fois de la saison. La première fois, après une victoire contre Perpignan, les hommes de Fabien Cibray avaient mordu la poussière face à Grenoble. Un mois plus tard, les données sont identiques. Il leur faut confirmer après leur victoire étriquée et heureuse devant Colomiers en recevant l’ogre oyonnaxien qui reste lui aussi sur une victoire face à Carcassonne.

Pour les deux formations, l’enjeu est clair et réel, à savoir conserver leur dynamique et rester bien ancré dans le haut du tableau. Chacune des deux équipes va s’efforcer de bien mettre en place son jeu pour mettre la pression sur son adversaire. Ce que les Aixois n’ont pas vraiment réussi à faire, ou simplement par à-coups, devant Colomiers. Cette maîtrise du jeu, de la conquête, de la défense sera un atout déterminant pour les deux groupes qui aiment bien jouer en avançant. On surveillera également de près le duel de buteurs qui pourrait être décisif si le match restait fermé. On pense bien évidemment à Lachie Munro, très bon contre Colomiers ou bien Clément Darbo si ce dernier est apte à tenir sa place et auteur d’un bon début de championnat. Sans oublier de citer côté oyonnaxien, Yohan Le Bourhis qui lui aussi peut réussir un sans-faute dans ses tentatives.

Davantage de concentration

Mais, si l’on devait résumer ce duel, soyons clairs, les hommes du duo Cibray-Coughlan devront être plus appliqués, plus concentrés, plus constants qu’ils ne l’ont été devant les Columérins tout en s’installant dans le camp adverse pour maintenir la pression. En face, la défense sera un point capital pour Oyonnax, qui reconnaissons-le, depuis le début de la saison, a souvent du mal à développer son jeu hors de ses bases. Ce fameux déclic pourrait donc se déclencher en Provence si jamais les coéquipiers de Romain Sola restaient sur cette même impression brouillonne de Colomiers. C’est à eux de rectifier le tir pour réapparaître comme une équipe solide à Maurice-David.

Denis Ghigo
Voir les commentaires
Réagir