Ils ont profité du Mondial

  • Théo Belan
    Théo Belan Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Ils sont jeunes ou revanchards, mais tous ont un point commun : Ils ont profité de l’absence des mondialistes pour faire leur trou au sein de leur club. Durant ce premier tiers de championnat, tous ont brillé et remplacé avec brio leurs titulaires. Reste à voir comment les staffs vont gérer le retour des cadres…

Disputer la Coupe du monde en même temps que le championnat est une aberration du rugby français. Priver les équipes du Top 14 de leurs meilleurs éléments est toujours un casse-tête pour les entraîneurs, une déception pour les spectateurs, une frustration pour le diffuseur. Et pourtant c’est aussi une aubaine pour le rugby tricolore qui n’est pas à un paradoxe près. En effet, cette période de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?