L’UBB sereine

  • Christophe Urios
    Christophe Urios Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les Girondins ont réalisé leur meilleur début de championnat depuis leur retour en Top 14. à leur retour de vacances, l’effectif sera en principe plus dense grâce aux mondialistes.

Malgré la défaite à Brive, l’UBB a vécu sereinement la perspective de cette coupure automnale. Les Bordelais ont fait partie des grands bénéficiaires de cette première partie de championnat, une deuxième place avec cinq points d’avance sur le troisième et six et douze sur les deux derniers finalistes, un point de repère qui ne manque pas de signification.

Tout l’effectif a eu droit à dix jours de vacances. La reprise est prévue mercredi prochain à Salles (dans le cadre de Cœur de rugby) pour aborder le "bloc" suivant. Laurent Marti s’est exprimé chez nos confrères de Sud Ouest. "Le bilan est positif. On est parfaitement dans les clous, c’est encourageant. Mais un autre championnat va démarrer…"

En effet, le mercredi de la reprise, tous les Mondialistes devraient être rentrés et l’on sait que l’UBB faisait partie des clubs pas mal impactés vu son budget. Les Poirot, Radradra, Ravai, Gorgadze, Seuteni seront là. Seul Amosa manquera à l’appel puisqu’il s’est fait opérer d’un genou après seulement un match avec les Samoa. Mais il n’y aura pas de nouvelles têtes non plus car l’idée d’un joker en troisième ligne, un moment évoquée, ne sera pas concrétisée. C’est l’ancien capitaine et deuxième ligne Jandre Marais, absent depuis dix mois qui fera figure de renfort. La bonne nouvelle, c’est que certains retours compenseront des blessures, celui de Radradra tombe à point nommé pour suppléer l’absence de Rémi Lamerat opéré d’un pouce. Urios reprendra contact avec ses hommes pour préparer la réception d’une équipe a priori à la portée d’une bonne UBB, le SU Agen. Les Bordelais n’ont jamais fait un aussi bon début de championnat de leur jeune histoire en Top 14. Urios doit déjà réfléchir au moyen de maintenir cette dynamique exceptionnelle.

Voir les commentaires
Réagir