• Larrière lyonnaise, Héloïse Fresquet
    Larrière lyonnaise, Héloïse Fresquet Sébastien Fiatte / Sébastien Fiatte
Publié le / Modifié le
Féminines

Lyon : apprentissage réussi

Champion d’élite 2, le Lou a payé cher pour apprendre contre les gros bras. Mais il a su l’emporter contre des concurrents directs et espère se mêler à la lutte pour qualification.

« Depuis trois semaines, les joueuses prennent la mesure de l’Élite 1. Elles travaillent dures et elles progressent à vitesse grand V. Et elles font preuve d’un engagement monstrueux. » Après cinq journées de championnat - la sixième avait lieu hier, avec la réception de Lille - les Lyonnaises et leur manager, Philippe Buffevant, passées à quatre entraînements par semaine depuis cet été, commencent à bien prendre leurs marques au plus haut niveau féminin.
Après avoir affronté Blagnac en match amical, elles ont vite mises dans le bain en championnat. La réception de Toulouse, lors de la première journée, s’est soldé par une leçon (0-53), puis elles en ont reçu une autre le 13 octobre, toujours à domicile, à Gerland, contre Romagnat (7-44). « Quand nous sommes montés, nous aussi prenions quarante points à domicile contre Montpellier ou Lille, rappelait l’entraîneur auvergnat, Fabrice Ribeyrolles, pas plus inquiet que ça pour les Lyonnaises. Le Lou a recruté de jeunes joueuses, prometteuses pour le futur. »

La quatrième place en ligne de mire

Et il se montre déjà un peu ambitieux au présent. Vainqueur de Caen (80-0), puis à Bordeaux il y a huit jours, le Lou a déjà décroché ses deux adversaires au classement et peut envisager mieux qu’un maintien tranquille. Mieux, il espère se battre avec Lille et Rennes pour décrocher la quatrième place, derrière Toulouse, Romagnat et Blagnac, le futur tiercé gagnant donné dans le désordre. « On ne doit pas s’endormir », poursuit « Buff’» On peut compter sur lui et son binôme, Jean-Pierre Husson pour garder tout le monde l’esprit alerte et continuer, petit à petit, de se rapprocher des meilleurs

Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir