Josh Adams, pour entrer dans l’Histoire

  • Josh Adams en demi-finale
    Josh Adams en demi-finale Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Situé à l’aile opposée d’un George North qui paraît déjà vieillissant, le jeune Josh Adams réalise un Mondial éclatant et pourrait, ce week-end, entrer dans l’histoire du rugby gallois en Coupe du monde.

Ses espoirs de soulever le trophée Webb Ellis se sont envolés en même temps que le ballon qu’envoya l’ouvreur sud-africain Handré Pollard entre les perches. Et au coup de sifflet final, sa déception était immense, comme celle de ses coéquipiers. Mais au moins, l’ailier Josh Adams pouvait quitter le terrain la tête haute : en marquant contre les Boks, ce jeune talent du rugby gallois devenait le meilleur marqueur d’essai de la compétition avec six réalisations. Son principal concurrent est le Sud-africain Makazole Mapimpi, qui en compte cinq. Le redoutable japonais Kotaro Matsushima s’est arrêté à cinq aussi, tandis que Jonny May, Manu Tuilagi et Bongi Mbonambi devraient signer un triplé pour égaler le jeune Gallois. Autant dire que ce dernier possède une bonne chance de finir meilleur marqueur de ce Mondial japonais.

L’héritier de Shane Williams

Pour l’heure, Josh Adams a déjà égalé une légende de son pays : l’ailier de poche Shane Williams, six essais en 2007. Un essai de plus et Adams bat le record. Deux de plus et il rejoint les ailiers de légende que sont Jonah Lomu, Bryan Habana et Julian Savea qui en ont inscrit huit en 1999, 2007 et 2015. Et dire qu’il y a seulement trois ans, il jouait encore en élite amateur en Angleterre, à Cinderford… Il a ensuite deux furtifs passages aux Scarlets puis à Nottingham avant de se révéler à Worcester, où il marqua six essais en neuf titularisations au cours de sa première saison. Après trois belles saisons avec les Warriors, Josh Adams va retrouver la Principauté, où il s’est engagé avec les Cardiff Blues pour la saison prochaine. Interrogé sur son infime chance de rejoindre ces ailiers de légende en début de Coupe du monde, le gamin de 23 ans s’était simplement contenté de répondre dans un sourire : "Ce serait pas mal d’intégrer cette liste, vous ne croyez pas ?"

Voir les commentaires
Réagir