• Pagakalasio TAFILI
    Pagakalasio TAFILI Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Le RC Vannes tombe le leader

Il suffit d’arrêter le temps qui passe pour mieux le comprendre : 45e minute : sur un essai au large, classique, où Rasoléa est à la conclusion, Grenoble revient à 8 points des Vannetais (20-12). Réponse du berger à la bergère, plein axe, le RCV déstabilise la défense et Muarua sur un ballon caviar de Gratien transperce la défense et fait jouer sa puissance pour aller à Dame moins de 2 minutes plu tard. Du coup le RCV reprend ses 15 points d’avance au tableau d’affichage… qu’il ne perdra plus.
L’action du match : c’est sans conteste le premier essai des vannetais. Après 15 minutes de jeu seulement, et après 12 phases de jeu à pilonner la défense iséroise, l’ouverture de Hilsenbeck est lumineuse pour Gratien, qui fait valoir ses cannes pour aller en terre promise. Le jeune ailier vannetais (20 ans) ne se contente pas d’aller dans l’en but, mais revient vers les perches avant d’aplatir pour favoriser la transformation.
 
Le résumé : Le RC Vannes a réussi son pari de bousculer les à priori. Avec une côte à 10 contre 1, les joueurs vannetais ont su répondre à l’attente de leur entraîneur et réussi à s’imposer face au leader. Le fait de mener au tableau d’affichage 20-0 à la demi heure de jeu ne devait rien à personne, si ce n’est à des vannerais ambitieux dans le jeu, qui surent d’entrée enflammer la rencontre en multipliant les temps de jeu et en mettant un rythme tel, que les Isérois eurent quelques peines à rivaliser. Ajoutez à cela des fautes à répétition et un arbitrage de M. Noirot sans concession, et le RCV alors de s’envoler au score. Deux essais de Gratien (15e) et de Léafa (27) ponctuèrent l’emprise des vannetais sur le jeu face à une formation grenobloise qui chercha en vain la solution aux problèmes posés par les Bretons.
 
Ajoutez pour la bonne bouche deux transformations et deux pénalités de Hilsenbeck et l’affaire en terme de points était bouclée. L’essai de Capelli (35e) ramena le score à de plus justes proportions et permis aux visiteurs de ne pas retourner aux vestiaires avec un zéro pointé. L’emprise vannetaise en seconde période fut moins évidente. L’essai de Raseola (44e) remis en selle les visiteurs, avant que Muarua ne redonne un coup sur la tête des grenoblois. Vannes reprenait ses 15 points d’avance de la mi-temps, et mettait en place les barbelés pour ne plus rien concéder. Au final, Grenoble n’aura jamais su comment prendre ces bretons qui s’étaient jurés une entame de bloc positive.
Didier Le Pallec
Voir les commentaires
Réagir