• Demi-finaliste la saison dernière, les Saints de Tom Wood, plaqué ici par le troisième ligne centre des Harlequins, Alex Dombrandt, prouvent qu’ils nourissent de grandes ambitions.
    Demi-finaliste la saison dernière, les Saints de Tom Wood, plaqué ici par le troisième ligne centre des Harlequins, Alex Dombrandt, prouvent qu’ils nourissent de grandes ambitions. PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
International

3/3 pour les Saints

Northampton est seul leader après son brillant succès sur les Harlequins. Les Wasps et Leicester se sont reveillés.

Les Saints se sont imposés pour la troisième fois en trois matchs. Quatorze points sur quinze possibles et 102 points marqués : Northampton a bien négocié la période Coupe du monde (Lawes, Ludlam et Francis étaient au Mondial avec le XV de la Rose). Vendredi soir, ils ont passé un bon 40-22 aux Harlequins, riche de quatre essais. "Nous avons bien commencé et nous avons mis une pression que nous avons conservée jusqu’à la pause. Après, ce fut une bataille…", a expliqué Phil Dowson, l’entraîneur adjoint chargé des avants. Northampton est désormais la seule équipe invaincue car Gloucester a chuté à Leicester. Derrière, tout se resserre puisque les Wasps et donc Leicester ont gagné leur premier match. Dimanche, Exeter est allé s’imposer à Worcester. Les Warriors, à qui on prédit une année difficile, ont eu pourtant quatorze points d’avance avant de s’effondrer (24-20).

Le coup de théâtre

Les Saracens ont échappé au pire à domicile face aux London Irish. à la 76e minute, ils étaient menés 13 à 8 puis Dell, le pilier des Exiles, a reçu un carton jaune. Le troisième ligne Ben Earl a marqué un essai in extremis sur un ballon porté. 13 à 13 avant que Manu Vunipola ne marque la pénalité de la gagne (16-13). Ce fut dur mais les Saracens continuent à négocier comme ils peuvent l’absence de leurs internationaux. Ils étaient encore en huit en finale de la Coupe du monde.

L’essai

Taqele Naiyaravoro, l’ailier australien de Northampton, a marqué un doublé décisif. Cet ancien treiziste de 133 kg a marqué un essai mémorable après une passe sublime du centre écossais Rory Hutchinson, puis une accélération et une percussion qui envoya bouler un défenseur, sur un autre joueur. Nous avons aussi bien aimé le dernier essai de Exeter de Harry Williams après trente-deux phases.

La statistique

Pour aider les Wasps à gagner leur premier match face à Bath, Brad Shields a marqué son premier essai en championnat. L’ancien troisième ligne néo-zélandais, devenu à toute vitesse international anglais, n’avait jamais encore aplati derrière une ligne adverse depuis son arrivée au pays 2018. On se souvient qu’il a manqué le Mondial sur blessure.

Le joueur

Nous avons bien aimé la performance de Sam Harrison, le demi de mêlée de Leicester. "Une boule d’énergie depuis la première minute" a décrit un journaliste local. En l’absence de Ben Youngs, il a fait du bon boulot pour assurer une victoire précieuse aux Tigres face à Gloucester (16-13), même si c’est Tom Harwick qui a réussi la pénalité décisive à la 79e minute. Il y avait un grand absent à Sale, Ben Curry, autorisé à aller soutenir son frère jumeau, Tom, à Yokohama, en finale de la Coupe du monde.

La performance

Bristol a battu Sale dans des conditions difficiles. Le club s’est appuyé sur une touche très efficace : dix sur dix sur ses lancers et trois ballons "piqués" aux adversaires par le Samoan Chris Vui.

Voir les commentaires
Réagir