• Xavier Garbajosa peut compter sur le soutien du vestiaire montpelliérain.
    Xavier Garbajosa peut compter sur le soutien du vestiaire montpelliérain. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Montpellier : une lettre de soutien des cadres pour Garbajosa

Face aux bruits faisant étant de possibles mouvements dans le staff, le vestiaire a décidé de monter au créneau auprès de Mohed Altrad, et de faire bloc derrière le manager sportif. 

Sportivement, Montpellier a réalisé un début de saison mitigé. Ni inquiétant ni réjouissant. Au sortir du Mondial, le MHR pointe à la septième place, à une longueur du top 6.

En interne, le club tente de trouver de la stabilité. L’arrivée, à l’intersaison, du nouveau manager sportif Xavier Garbajosa était censée marquer le début d’un nouveau cycle sur le long terme. L’ancien arrière international s’est en effet engagé pour quatre ans. Mais dès cet automne, la possibilité d’un remaniement au sein de l’organigramme est venue animer l’actualité du club héraultais : comme révélé dans ces colonnes le 21 octobre, des contacts ont récemment été noués entre le MHR et Michael Cheika avec la perspective de voir l’ancien sélectionneur des Wallabies remplacer Vern Cotter dans le rôle de directeur du rugby, à compter de la saison prochaine. L’hypothèse de l’arrivée de l’Australien Anthony Hill, un très proche de Mickael Cheika passé par le Stade français notamment, a en suivant circulé du côté du GGL Stadium. Tous ces bruits, plus ou moins fondés, ont inévitablement alimenté les discussions dans le vestiaire. Selon nos informations, plusieurs joueurs cadres de l’effectif ont décidé de prendre les devants en exprimant leur ressenti : ils ont ainsi écrit une lettre à l’attention de Mohed Altrad pour faire part de leur soutien franc à Xavier Garbajosa. Un témoignage de confiance fort vis-à-vis du travail de l’ancien Rochelais. Le 14 octobre, dans ces colonnes, le président avait publiquement conforté son technicien : « Aujourd’hui, Xavier Garbajosa est notre "head coach", ça c’est clair, mais il travaille en collaboration avec Vern Cotter. […] Il n’y a donc pas de réorganisation à faire »Le groupe a donc appuyé dans ce sens. 

Reilhac face à un dilemme

L’actualité du club héraultais est aussi animée par les mouvements de joueurs. Comme déjà indiqué dans ces colonnes, le MHR a déjà frappé fort en recrutant l’arrière international rochelais Vincent Rattez (27 ans, 3 sélections) et le demi de mêlée springbok Cobus Reinach (29 ans, 14 sélections). Le numéro 9 de Northampton se serait vu proposer 500 000 £ la saison (environ 580 000 €), selon nos confrères de The Rugby Paper. Au niveau des prolongations, le dossier Yvan Reilhac (24 ans) est considéré comme une autre priorité par la direction du MHR. Le centre s’est vu proposer un nouveau contrat par son club formateur mais il a aussi reçu des offres du Racing 92 et de Toulouse. Si Mohed Altrad se montrait optimiste quant au dénouement de ce dossier, Yvan Reilhac n’a toujours pas pris de décision. Son choix sera pris sous quinze jours.

Quid de Benoît Paillaugue (31 ans), aussi ? Le demi de mêlée n’a pas non plus paraphé sa prolongation de contrat après avoir pourtant clamé, dès le mois d’août, sur rugbyrama.fr, son intention de « faire toute (ma) carrière dans un club ». Selon nos informations, les négociations n’ont pas encore permis d’aboutir à un accord entre les deux parties.

Vincent Bissonnet avec Julien Louis
Voir les commentaires
Réagir