• Jessy Trémoulière, arrière de l’ASM-Romagnat (fédérale 1)
    Jessy Trémoulière, arrière de l’ASM-Romagnat (fédérale 1) Actionplus / Icon Sport / Actionplus / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Entretiens

Jessy Trémoulière, arrière de l’ASM-Romagnat : « Accompagner les jeunes »

Les Auvergnates peuvent compter sur son expérience et son talent. Avec Emma Coudert et la capitaine, Caroline Thomas, elle a été retenue pour affronter les Anglaises.

Qu’est-ce qui a motivé votre retour à l’ASM-Romagnat ?

Je voulais revenir aux sources. Je suis native de Brioude et ma famille, les valeurs agricoles et l’Auvergne me manquaient un peu (sourire). Maintenant, je travaille à mi-temps sur la ferme familiale et j’ai un contrat à mi-temps avec le XV de France féminin.

N’est-ce trop difficile ? Il paraît que vous avez dû par exemple vous lever très tôt le jour du déplacement à Lyon, mi-octobre…

Oui, nous avons eu un petit pépin ce jour-là… J’ai dû aller traire avant de rejoindre les copines dans le bus. À Rennes, je me consacrais quasiment uniquement au rugby, entre le XV et le VII. Retourner en Auvergne change mon rythme, avec une double activité.

À Romagnat, il y a un effectif très jeune. Le staff vous demande-t-il d’encadrer vos jeunes coéquipières ?

Fabrice (Riberyrolles, N.D.L.R.) compte sur moi. Je le comprends vu l’ampleur prise ces derniers temps. J’essaie d’accompagner les jeunes au maximum. Caroline Thomas est la capitaine. À ses côtés, j’ai un rôle de leader, pour aider à former les jeunes joueuses.

Comment votre retour a-t-il été accueilli par le groupe ?

Bien. Je n’ai pas eu de soucis. Derrière je connaissais seulement deux filles. Il faut du temps pour apprendre à se connaître, trouver les repères. Parfois, les plus jeunes viennent me voir pour me demander des conseils. Ça me fait plaisir qu’elles viennent me voir. C’est de bon augure pour la suite. Cela prouve qu’elles ont envie de s’investir et d’apprendre.

Quels sont vos objectifs individuels et collectifs cette saison ?

Individuellement, j’espère faire de bonnes performances avec le club et l’aider à terminer dans les deux premières. Avec l’équipe de France, nous allons essayer de faire au mieux pendant cette tournée d’automne. Nous jouons le week-end prochain à Clermont contre l’Angleterre, à la maison. J’espère que nous ferons une belle performance. Ensuite, nous nous tournerons vers le Tournoi des 6 Nations, en espérant faire le grand chelem, puisque nous recevrons à trois reprises. À plus long terme, j’espère de tout cœur participer à la Coupe du monde en 2021.

 

Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir