• Les joueurs de la Lèze ont mis un terme à l’invincibilité albigeoise. Un exploit de plus à Gaston-Sauret ! Photo Valentine Chapuis
    Les joueurs de la Lèze ont mis un terme à l’invincibilité albigeoise. Un exploit de plus à Gaston-Sauret ! Photo Valentine Chapuis DDM / VALENTINE CHAPUIS / DDM
Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Encore une prouesse pour Saint-Sulpice-sur-Lèze

Dimanche, le club phare de la Lèze a accueilli Albi. À Gaston-Sauret, l’ogre albigeois s’est pris les pieds dans le tapis.

Lorsqu’un grand d’ovalie vient à Gaston-Sauret c’est toujours un évènement. Et une bonne journée en perspective pour le trésorier qui est assuré de savourer une bonne recette sonnante et trébuchante. Après avoir accueilli dans le passé Vannes, Soyaux-Angoulême et plus près dans le temps, Valence-Romans et Narbonne, l’USSS a eu dimanche dernier un autre hôte prestigieux, le Sporting club albigeois. À cette occasion, le village de la Lèze aux 2 000 âmes, a mis les petits plats dans les grands. À l’occasion du traditionnel repas des supporters, les petites mains du club ont servi plus de 300 convives. Dans les tribunes et derrière les mains courantes, ils étaient plus de 1 500 et ce malgré des conditions climatiques pas vraiment propices où le vent, la pluie avaient pris place dans l’enceinte de Gaston-Sauret. "Le mauvais temps nous a peut-être enlevé quelques supporters supplémentaires, mais nous sommes dans l’ensemble satisfait de la journée. Ça reste un grand moment dans l’histoire du club d’accueillir une ancienne équipe du Top 14 qui a pour ambition d’accéder au Pro D2. Sur le papier, le duel est inégal. On ne joue pas dans la même cour, mais ça serait bien si on venait à prendre le point du bonus défensif comme l’an dernier face à Valence-Romans", confiait quelques minutes avant la rencontre, le co-président, Jean-Pierre Olszewki.

"30 pour une victoire"

Une paire d’heures plus tard, l’équipe du capitaine Saux a fait une belle entorse à la logique sportive. Elle a réitéré la performance de mars dernier où elle avait pris le meilleur sur Narbonne (16-13). Six mois après, Albi est tombé dans le piège de Gaston-Sauret. Les Albigeois ont perdu la bataille du petit périmètre, accumulé les fautes, la faillite du buteur Jeremy Russell, a fait perdre aux hommes d’Arnaud Mela le fil de la rencontre. Sous la pluie, Saint-Sulpice et son buteur, Stéphane Doussain ont chanté. Trois pénalités du buteur haut-garonnais ont ainsi mis un terme à l’invincibilité albigeoise (9-3). "C’est une victoire à 30 joueurs, soutenait le co-entraîneur, Victor Labat. Trente pouvaient figurer sur la feuille de match. Le plus dur, ce fut de faire un choix. Avant le match, nous avions une petite chance de prétendre à la victoire. Les joueurs ont su la saisir. C’est tout simplement extraordinaire."

À la faveur de ce quatrième succès consécutif à domicile, l’USSS conforte sa place dans le quatuor de tête. Elle n’ambitionne pas une qualification en Jean-Prat, mais en Challenge Yves-du-Manoir. Pour le moment c’est bien parti. Après cet exploit avec une majuscule, Gaston-Sauret commence à se tailler une certaine réputation. Il devient une enceinte peu hospitalière pour les visiteurs.

Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir