• Jérôme Mondoulet (Aix-en-Provence)
    Jérôme Mondoulet (Aix-en-Provence) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Pour Provence rugby, il faut redresser la barre

Après deux défaites consécutives, les hommes du duo Cibray-Coughlan sont dans l’obligation de réagir sur leur pré face à Nevers !

Les prémices d’un jeu moins fluide et efficace avaient déjà été largement visibles lors de la réception de Colomiers avec au final une victoire plutôt "heureuse". Hélas, la confirmation est arrivée sans tarder devant Oyonnax à Maurice-David (13-22) puis à Aurillac vendredi dernier où le XV aixois a littéralement volé en éclats dans les vingt dernières minutes s’inclinant lourdement (39-6). Autant dire que la situation n’est plus aussi satisfaisante qu’en début de saison et qu’il est donc devenu urgent de réagir collectivement pour repartir de l’avant dans un troisième bloc compliqué. Car soyons clairs, avant de se rendre à Carcassonne puis dans la foulée à Biarritz, il serait plus qu’opportun pour Provence Rugby de s’imposer face à Nevers pour mieux respirer et ne pas sombrer ainsi dans un pessimisme ambiant. Certes, de nombreux blessés handicapent le groupe aixois depuis quelques semaines mais ne cherchons pas trop d’excuses à un groupe qui n’arrive plus à imposer son jeu et qui a logiquement perdu en confiance au fil de ses sorties négatives. Pour ce match clé, quelques joueurs cadres devraient cependant faire leur retour (on pense notamment à Annetta, Malet ou encore Forbes) et vont pouvoir apporter toute leur expérience pour densifier et sécuriser des secteurs de jeu trop déficitaires actuellement.

Retrouver un état d’esprit collectif

Il s’agit de rejouer simplement ensemble, de s’appliquer dans les phases de jeu travaillées, de ne pas se disperser sur le terrain tout en restant discipliné ! "À Aurillac, on a craqué dans les vingt dernières minutes, souligne le deuxième ligne Jérôme Mondoulet, et on a été beaucoup trop indiscipliné pour pouvoir rivaliser. Face à Nevers qui possède un groupe de qualité, une grosse mêlée et qui arrive en confiance, on se doit de retrouver avant tout un état d’esprit collectif et combatif. On l’a perdu lors de ces dernières rencontres ! Et il faudra également éviter toutes ces erreurs qui nous plombent depuis quelques matchs. Travailler en équipe, s’appliquer à avoir une bonne conquête, voilà les ingrédients qui vont nous permettre de regagner en confiance et de repartir de l’avant. On doit réagir collectivement. Nous n’avons pas le choix !" Effectivement, si les Aixois ne veulent pas commencer à regarder vers le bas du classement et de ce fait à revoir leurs ambitions à la baisse, ils sont dans l’obligation de délivrer une copie pleine et entière, de remettre le bleu de chauffe, de se rassurer ensemble sur leur pré pour s’offrir un précieux succès. Un combat charnière donc pour un groupe aixois en proie au doute.

Denis Ghigo
Voir les commentaires
Réagir