• Lucas Chouvet
    Lucas Chouvet Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Valence Romans enchaîne

Il était capital pour les Damiers de confirmer leur succès face à Soyaux-Angoulême. C’est fait. Et de quelle manière ! Dès la première minute Peleseuma perçait plein centre et servait Gobet stoppé à quelques mètres de la ligne visiteuse. Javaux dès la deuxième minute concrétisait cette belle entame par une pénalité. Dans l’intensité, dans le combat et en conquête, les Damiers dominaient des Aurillacois surpris par cette débauche d’énergie. Salles égalisait à la 3e minute mais à l’image d’une deuxième ligne Hannoyer/Uys impériale, le pack drômois maîtrisait la rencontre.

Cette domination était bien prête d’être concrétisée par un superbe contre de Dougall sur dégagement de Dubourdeau. Dominé, le Stade Aurillacois se mettait à la faute et Javaux inlassablement, enquillait les pénalités pour permettre à son équipe de mener 13/6 à la mi-temps. Une deuxième période plus équilibrée Changement de décor en deuxième période, les Aurillacois sont revenus avec de meilleures intentions. Le premier quart d’heure était compliqué pour les locaux qui devaient se multiplier en défense face à un pack redevenu conquérant.

Salles à la 43e ramenait le score à 15/9. Mais l’indiscipline des visiteurs annihilait toutes leurs bonnes intentions et Javaux maintenait un écart suffisant. Les dix dernières minutes allaient toutefois faire souffler le boulet de la défaite chez les Damiers. Aurillac inscrivait un essai par Adendorff à la 74e. Insuffisant pour mettre à terre une équipe qui désormais a pris confiance et fait preuve de maturité. Ces dernières minutes elle conservait le ballon à bon escient, et s’imposait somme toute logiquement dans une rencontre cruciale pour son avenir. Ce deuxième succès acquis cinq jours après celui de Soyaux-Angoulême est de bon augure pour la suite de la saison comme le confirme le troisième ligne Vincent Barriere : « Cette deuxième victoire nous fait du bien. Elle nous permet d’emmagasiner de la confiance. C’est clair, une telle rencontre nous l’aurions perdue en début de saison… »

Denis Ravanello
Voir les commentaires
Réagir