• Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France.
    Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

Il va bouger les Bleus

Entraînements avec opposition et à très haute intensité… les Bleus vont être secoués !

Galthié, on aime ou on déteste. Mais au soir où Warren Gatland assura en conférence de presse qu’à Oita (Japon), "la meilleure des deux équipes" de ce quart de finale avait perdu, on ne put qu’admettre que le compliment du coach gallois s’adressait en grande partie à son officieux vis-à-vis. En quatre mois à peine, Fabien Galthié a indéniablement transformé le jeu des Bleus et, si celui-ci était encore loin de posséder la fluidité des grandes nations du rugby au niveau des lancements de jeu, de la circulation des joueurs sur le terrain ou de leur aisance technique, il était à des années-lumière de la bouillie entraperçue lors du Tournoi des 6 Nations 2019. Mais quel sera donc le grand chantier du nouveau sélectionneur, au moment où il prendra enfin les rênes du XV de France ? Avant toute chose, l’enfant de Montgesty (Lot) souhaite offrir aux Tricolores des méthodes d’entraînement dignes des sélections majeures du rugby et auxquelles les joueurs français sont encore hermétiques. Pour faire simple, les internationaux français n’aiment pas s’entraîner en opposition, de peur de se blesser, et cet état de fait doit désormais changer. "Aujourd’hui, nous expliquait Fabien Galthié au Japon, toutes les grandes équipes s’entraînent régulièrement à très haute intensité. La vitesse, c’est la clé. Mais nos joueurs ne sont pas encore prêts pour cela. Ils ont peur de la blessure et veulent rester sur leur vieille routine de préparation : une mise en place hebdomadaire et une opposition très raisonnée… Désormais, les mentalités doivent changer."

Les Bleus, toujours tiraillés entre les enjeux hebdomadaires du Top 14 et le désir de rivaliser au plus haut niveau, accepteront-ils enfin de se faire violence ? Une chose est certaine, en prêchant la bonne parole lors des visites régulières qu’il effectuera dans les clubs, Galthié affirmera clairement sa vision et son exigence. Il appartiendra aux joueurs de le suivre. Sans quoi…

DUZAN Marc
Voir les commentaires (1)
Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
PROJacquesVerdier Il y a 28 jours Le 15/11/2019 à 20:09

F.Galthier si ma mémoire est bonne,devait tout pété A Toulon,a la sortie il c'est fait pété par Mourad je sais que la CDM bien moins dure que le Tournoi des 6 Nations,Galthier c'est loupé en 1/4,une première pour l'edf de ne pas participé au Demi.A Quoi bon gesticulé avant cher Fabien respire nous verrons bien.