• Le profil de Franck Azéma intéresse la Fédération fidjienne.Photo M. O. - D. P.
    Le profil de Franck Azéma intéresse la Fédération fidjienne.Photo M. O. - D. P. MIDOL / MIDOL
Publié le / Modifié le
ASM Clermont Auvergne

Les Fidji rêvent d’Azéma

Les dirigeants fidjiens vont profiter du match de leur sélection en Angleterre, ce samedi, pour présenter leur projet au manager de Clermont, en milieu de semaine...

Samedi, une sélection expérimentale des Fidji sera à Twickenham pour défier les Barbarians britanniques d’Eddie Jones emmenés, pour l’occasion, par Bastareaud, Mtawarira et autres Best. Les dirigeants de la Fédération fidjienne vont profiter de ce séjour en Europe pour avancer sur le processus de désignation de leur prochain sélectionneur. Comme indiqué dans ces colonnes il y a dix jours, la préférence de la FRU va à la nomination d’un technicien français ou francophone, tout du moins.

Sur ses tablettes figure notamment le nom d’un des entraîneurs les plus en vue en Top 14 : celui de Franck Azéma. Le manager de Clermont doit s’entretenir, en ce milieu de semaine, avec les émissaires de la Fédération qui l’ont récemment contacté. Ces derniers souhaitent présenter à l’ancien ailier leur projet et le convaincre de relever ce challenge. Franck Azéma est sous contrat jusqu’en juin 2023 avec l’ASMCA mais n’en est pas moins disposé à écouter la proposition de la FRU. Sa libération pour un poste de sélectionneur serait du domaine du possible. Pour l’heure, les responsables fidjiens sont restés plutôt évasifs sur les contours de la mission, qui prendrait effet en juin prochain.

McKee aimerait rester mais…

Le nom de Vern Cotter a aussi circulé dans l’entourage de la sélection du Pacifique. Le directeur du rugby de Montpellier a été approché, courant octobre, par la Fédération italienne pour succéder à Conor O’Shea. Le Néo-Zélandais reste une piste d’actualité pour la Fir, au contraire de Dave Rennie et Michael Cheika, également contactés mais en partance pour la sélection australienne et… Montpellier. Si la Fédération fidjienne va entamer son casting, elle n’a pas encore officiellement tranché sur le cas de John McKee. Sous contrat jusqu’au 31 décembre 2019, le technicien néo-zélandais avait clamé son désir de poursuivre l’aventure au retour du Mondial : "Je suis très intéressé à l’idée de poursuivre mon travail à la tête de cette équipe", avait-il affirmé. L’ancien adjoint de Tim Lane à Clermont a présenté un premier rapport sur le déroulement de la Coupe du monde, au cours de laquelle les Fidji l’ont emporté à une seule reprise. Le directeur exécutif de la Fédération John O’Connor lui a demandé une version plus complète pour expliquer les résultats insuffisants de ses troupes. Vraisemblablement, ses jours semblent comptés du côté de Suva.

Vincent Bissonnet avec Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir