• Julien Marchand à Marcoussis.
    Julien Marchand à Marcoussis. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

Marchand l’héritier

Nouveau capitaine et nouvelles têtes... sur qui va s’appuyer le sélectionneur ?

C’est déjà demain. Et ça l’est depuis le Mondial au Japon, compétition qui a vu Penaud, Ntamack, Dupont et Ollivon prendre véritablement le pouvoir sportif. Galthié devrait confirmer le mouvement. Dans sa liste des 75, mais aussi dans la composition de l’équipe qui affrontera l’Angleterre en ouverture du 6 Nations, le 2 février prochain. On attend Cros et Barassi, entre autres. Avec le retour d’un Teddy Thomas à l’aile. Celui de Willemse au poste de deuxième ligne, en l’absence de Vahaamahina. Sans oublier Lambey et le véritable avènement d’un Couilloud ou d’un Jalibert, revenus de blessure. Le nouveau patron des Bleus doit aussi déterminer qui sera son ou ses capitaines. C’est souvent l’une des premières décisions d’un sélectionneur même si, en son temps, Lièvremont s’était d’abord appuyé sur Nallet avant de promouvoir un an plus tard Dusautoir ; et si Saint-André avait patienté avant de faire de Papé son relais.

Galthié pourrait les imiter en misant sur la continuité avec Jefferson Poirot, qui a déjà assumé la tâche pendant le Mondial. Le pilier bordelais compte de solides partisans dans le vestiaire même si la candidature de Charles Ollivon a également émergé au Japon dans l’esprit du staff. Un troisième candidat présente un profil intéressant pour Galthié : le talonneur Julien Marchand (24 ans, 2 sélections). Nommé capitaine du Stade toulousain en début de saison dernière, il est devenu un des tauliers du vestiaire des Rouge et Noir. Revenu d’une blessure au genou, contractée avec les Bleus pendant le Tournoi 2019, il pourrait être nommé au sein d’un groupe France à très forte connotation toulousaine car il est considéré chez les champions de France comme le principal leader de la nouvelle génération, celle des Ntamack, Dupont, Cros, Ramos ou encore Baille et Castets. Tous pressentis pour rester ou devenir ses partenaires chez les Bleus.

GOU Pierre-Laurent
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir