• Gaëlle Hermet (France)
    Gaëlle Hermet (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Test Match

Derniers réglages

L’ultime répétition pour Gaëlle Hermet et les siennes dans le comté du Devon sera l’occasion de gommer les imperfections du match aller avant de se projeter sur le Tournoi en février prochain.

À l’approche de ce second test-match contre l’Angleterre, Annick Hayraud nous a expliqué l’importance de ce match, autre que l’obtention d’un bon résultat. Les joueuses vont être attendues dans leurs attitudes sur le terrain face à la deuxième nation mondiale. "Il ne faudra pas qu’on soit trop frileuses. L’important c’est de s’imprégner de ces ambiances, de l’intensité de ces rencontres", qui seront similaires à celles que les filles connaîtront au Tournoi, explique la manager du XV de France féminin. Samedi à Exeter, ce sera peut-être aussi le moment de tenter des choses tactiquement, de donner leurs chances aux jeunes avant les matchs qui comptent. "Il y aura quelques changements par rapport à la rencontre de samedi à Clermont. On emmène des petites jeunes avec nous, elles auront peut-être du temps de jeu", indique la coach.

Des points à marquer en vue du Tournoi

Ce dernier rassemblement permettra de prendre ses repères et d’avoir des automatismes entre elles avant de préparer le Tournoi. C’est important, d’autant plus pour un groupe qui "a de grandes chances d’être celui qui disputera la compétition" en février prochain nous confie le chef du groupe France. S’il reste encore plus de deux mois et demi avant cette compétition, le staff tricolore y pense déjà. "Les joueuses retourneront dans leurs clubs respectifs après ce match puis on les retrouvera début janvier pour la préparation au Tournoi. Mais nous le staff l’avons déjà en tête, oui", avoue Annick Hayraud. Le 2 exactement, au stade du Hameau à Pau où les Françaises retrouveront leurs homologues anglaises pour leur premier match du Tournoi des 6 Nations. Une compétition où elles recevront trois fois. L’Angleterre, l’Italie ensuite puis l’Irlande enfin. À chaque fois qu’elles ont reçu ces deux premières nations depuis 2013, les joueuses de l’Hexagone ont remporté le trophée trois fois (2014, 2016 et 2018) dont deux grands chelems (2014 et 2018).

Tristan Failler
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir