Lyon au révélateur européen

Publié le / Mis à jour le

Leader incontesté du Top 14 après plus d’un tiers du championnat, les Lyonnais se voient désormais offrir un autre challenge : celui de franchir un cap en Coupe d’Europe, après une première campagne désastreuse la saison dernière. Pour rappel, les Rhodaniens étaient devenus la première équipe française de l’histoire à conclure leur phase de poule sur un zéro pointé…

"Lorsque le tirage est tombé l’an dernier, je ne voulais pas que nous traînions cette compétition comme un boulet, nous confiait en début de saison le manager Pierre Mignoni. Traverser une compétition sans gagner le moindre match, ça ne fait évidemment jamais plaisir… Et pourtant, paradoxalement, c’est une compétition qui nous a beaucoup aidé dans notre construction d’équipe, dans le sens où elle a permis à certains joueurs de se confronter à ce qui se faisait de mieux au niveau européen, à changer d’horizons. Cette saison, le premier objectif sera bien sûr de remporter au moins un match et de nous rapprocher encore des meilleurs, d’autant que le tirage de cette année me paraît plus homogène et me plaît beaucoup. "

Un discours parfaitement intégré par le néo-international Pierre-Louis Barassi, qui affirmait dans la semaine les ambitions de son équipe pour ce premier match à Northampton. "Le zéro pointé de la saison dernière, on n’y pense même pas, car le passé n’a aucune importance. On espère s’adapter un peu mieux cette année à l’arbitrage et à la vitesse du jeu. Je ne veux pas dire que l’on est mieux préparé mais, en tout cas, on aborde la compétition avec une certaine vigilance et une certaine motivation supérieure. On sait tous qu’en Coupe d’Europe, il suffit d’une belle performance à l’extérieur… je pense que tout peut se passer ! On va donc jouer sur cette confiance que l’on a, et essayer de tirer notre épingle du jeu. " Y a plus qu’à…

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir