• Romuald Séguy (Carcassonne)
    Romuald Séguy (Carcassonne) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Carcassonne peut remercier Romuald Séguy

Dans des conditions climatiques difficiles, l’USC l’a emporté grâce en partie la botte de Romuald Séguy.

Le match

Après la sortie de route columérine, c’était l’heure du rachat pour l’USC. Sur une pelouse rendue glissante par les pluies diluviennes, le débat a débuté par un jeu de gagne terrain où les deux ouvreurs, Romain Sola et Romuald Séguy s’en sont donné à cœur joie. Après un engagement très stérile, le tableau d’affichage a été inauguré par Carcassonne et son centre, Julien Rey opportuniste sur une pénalité de Romuald Séguy renvoyé par le poteau (7-0). Une avance vite annulée par l’ailier aixois, Eroni Narumasa qui a conclu en bout de ligne et offert la parité aux Provençaux (7-7).

Dans ce duel très équilibré, Carcassonne a repris la tête au score par un magnifique drop de Romuald Séguy (10-7) permettant à sa formation de retourner aux vestiaires avec ce petit capital d’avance.

À la reprise, Carcassonne a profité de l’avantage du vent pour se détacher au score grâce à la botte de Romuald Séguy offrant un avantage flatteur avant l’heure de jeu (16-7). Un avantage réduit par l’excellent, Florent Massip lequel a redonné espoir à sa formation par une pénalité (16-10). L’intérêt de ce débat était relancé. A neuf minutes du terme, Romuald a claqué un second drop offrant un peu plus de sérénité à l’USC (19-10) jusqu’au coup de sifflet final. Dans la douleur, l’USC décrochait une précieuse victoire.

Le tournant

Le second drop de Romuald Séguy (71e) qui a permis à Carcassonne de faire le break au score.

L’homme

Grâce à sa botte, Romuald Séguy mérite largement la citation.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir