• Actuel entraîneur de Périgueux en Fédérale 2, Jacques Delmas est en pleine réflexion. Photo Icon Sport
    Actuel entraîneur de Périgueux en Fédérale 2, Jacques Delmas est en pleine réflexion. Photo Icon Sport Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
International

Delmas à la tête des Fidji ?

Après le refus de Franck Azéma, l’ancien entraîneur des avants de Biarritz et Toulon, notamment, a été sollicité par les dirigeants fidjiens pour devenir leur prochain sélectionneur.

Sur la route de Twickenham, les dirigeants fidjiens ont fait escale en France, la semaine dernière, pour avancer sur le dossier prioritaire du moment : la nomination de leur prochain sélectionneur. Comme évoqué lundi dernier dans ces colonnes, ils avaient ciblé Franck Azéma. Mais le Clermontois a décliné la proposition : "Cela fait toujours plaisir d’être sollicité mais je suis sous contrat avec l’ASM. Il n’y aura pas de suite", a expliqué le manager en conférence de presse.

Les responsables de la Fiji Rugby Union ont activé d’autres pistes dans l’Hexagone. Par l’intermédiaire d’Arnaud Dubois, qui gère une académie de rugby dans le Pacifique Sud, en association avec Willy Taofifenua, et qui dispose d’un solide réseau tant en France que dans l’archipel. Les dirigeants de la FRU sont ainsi entrés en contact avec l’un des entraîneurs les plus expérimentés du rugby français : Jacques Delmas.

Un poste, deux missions

Jeudi dernier, ils ont rencontré le spécialiste du jeu d’avants, dans un hôtel de Bordeaux, pour lui proposer le poste de sélectionneur, en remplacement du Néo-Zélandais John McKee, dont l’engagement arrive à son terme en décembre. Le profil de l’ancien entraîneur de Grenoble, Biarritz, Paris ou encore Toulon plaît aux décideurs de la FRU : ils recherchent un technicien au vécu important, capable d’apporter son expertise sur le jeu d’avants pour permettre aux Fidji de franchir un palier dans leurs performances. Avec le secret espoir, à l’horizon 2023, d’atteindre enfin les quarts de finale d’une Coupe du monde.

La mission comporte deux volets : l’heureux élu devra porter un projet de jeu pour la sélection, tout en menant un travail de terrain afin d‘aider à structurer la pratique du rugby dans l’archipel. Ce qui induit une présence longue durée sur place. En poste à Périgueux, actuel leader de la poule 8 de Fédérale 2 et accessoirement le club de ses premières amours comme entraîneur, Jacques Delmas donnera-t-il suite à la proposition océanienne ? Selon nos informations, l’homme aux trois titres de champion de France et deux Coupes d’Europe est en réflexion.

Voir les commentaires
Réagir