• Les seniors de Ouveillan-Cuxac devant la dernière acquisition du club, un bus permettant le transport de toutes les catégories. Photo DR
    Les seniors de Ouveillan-Cuxac devant la dernière acquisition du club, un bus permettant le transport de toutes les catégories. Photo DR
Publié le / Modifié le
Association Ouveillan Cuxac

En voiture !

Le club a financé l’achat d’un bus afin d’alléger son budget transport. Une opération qui s’avère être très positive sur le plan écomique.

Quand on évoque le budget d’un club amateur, il y a une ligne comptable qui trouble (souvent) le sommeil du trésorier, celle du transport. Il est vrai que les déplacements d’une équipe senior, junior, cadet ou d’une école de rugby, ça plombe sérieusement la trésorerie sur une saison.

Dans l’Aude, au sein de la triple entente, Ouveillan-Cuxac d’Aude- Sallèle d’Aude sacrée championne de France de Première Série, la saison écoulée, on a trouvé la parade pour diminuer le fameux budget transport. Au printemps dernier, le club a fait l’acquisition d’un bus qu’il a entièrement financé de A à Z. à l’origine de cette initiative, le président Serge Alvarez qui a parfaitement ficelé ce dossier. "Personnellement, il y a un petit moment que ce projet me trottait dans la tête. Sachant que pour un club comme le nôtre, évoluant dans une compétition de la Ligue, le budget transport sur une saison normale, est estimé entre 15 000 euros et 18 000 euros. En faisant de simples calculs, je m’étais rendu compte qu’il était possible de réduire le coût du transport. Cela passait par l’achat d’un bus. Cela pouvait paraître osé. Mais en calculant bien, cet achat pouvait être amorti assez vite. Le plus dur dans l’histoire c’était de trouver le fameux bus à un prix raisonnable ", résume le président audois.

"Economiquement gagnant"

à force de persévérance, le président Alvarez et son équipe ont trouvé la perle rare dans une mairie de la région parisienne. Une très belle occasion que le dernier champion de France de Première Série a acquis pour la somme de 7 000 euros. "C’était une très belle affaire et nous y avons sauté dessus, ajoute Serge Alvarez. Au sein du club, nous avons la chance d’avoir deux dirigeants qui possèdent le permis poids lourd et transport en commun. Nous avons aussi un mécanicien retraité. Le transport et l’entretien du véhicule sont assurés par des dirigeants du club et cela ne nous coûte rien. L’économie faite est considérable. A la fin de la saison, nous serons économiquement gagnant dans cette affaire. A titre d’exemple, lors de notre dernier déplacement à Cazères-le Fousseret, le trésorier a chiffré aux alentours de 150 euros les frais d’autoroute et d’essence. Si nous avions fait appel à un autocariste, cela nous aurait coûté 1200 euros. L’achat de ce bus a changé la vie du club."

Ce fameux véhicule aux couleurs du club n’est pas que la propriété de l’équipe senior. Il sert aussi aux déplacements des équipes U 18, U 16 ainsi qu’à l’école de rugby. Plus qu’un simple outil de transport, il est aussi créateur de lien social, fait remarquer Serge Alvarez "Il y a deux semaines, l’équipe U 14 est allée jouer à Couiza. Cela a évité aux parents de prendre leur propre véhicule. En prenant place dans le bus, cela a permis à certains de faire connaissance, de s’intéresser un peu plus à la vie du club. Qui sait certains viendront peut-être comme dirigeant ou éducateur ?"

à Cuxac, Ouveillan et Sallèle -d’Aude, on a compris que pour voyager loin, il fallait ménager sa monture.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir