Publié le / Modifié le
Fédérale 1

Des Japonais sur le plateau de Lannemezan

Dimanche, le CA Lannemezan affrontera les Yamaha Jubilo, qui effectuent une tournée en France. Plus qu’une simple rencontre amicale, les deux clubs veulent rendre hommage à Philippe Berbizier.

La dernière édition de la Coupe du monde a confirmé que le Japon n’est plus une nation émergente de la planète ovale. A la faveur de leur qualification pour les quarts de finale, les Brave Blossoms appartiennent désormais aux grandes nations de l’Ovalie. Après ce Mondial porteur d’espoir, les Nippons ont des fourmis dans les jambes. Leurs clubs ont désormais le désir de s’étalonner face à leurs homologues européens. Dimanche, le complexe sportif lannemezannais de François-Sarrat accueillera une confrontation franco-nippone. Le CAL en découdra face à la formation des Yamaha Jubilo, une équipe phare de la Top League, le championnat d’élite japonais, qui vient effectuer une tournée dans le Sud-Ouest avec des oppositions face à Oloron, Pau et le Stade toulousain.

Double reconnaissance pour Philippe Berbizier

La venue de cette formation nippone sur le plateau n’est pas faite pour déplaire aux dirigeants haut-pyrénéen. "Tout d’abord, c’est une fierté d’accueillir, pour la première fois à Lannemezan, une équipe japonaise, déclare le coprésident Jean-Philippe Dastugue. Ce match a pu se mettre en place grâce à l’appui d’un Montréjeaulais résidant au Japon, Robert Verdier. C’est une opportunité que nous avons saisie. Dimanche, on espère faire une belle fête à François-Sarrat. La venue d’une équipe japonaise, en termes de communication, c’est intéressant. Il est vrai que ce n’est pas un match de championnat mais une rencontre amicale, que l’encadrement prépare avec sérieux. On espère toutefois que le public répondra présent. Pour cela, nous avons mis un tarif unique à 5 € et les abonnés auront l’entrée gratuite. Nous souhaitons que nos amis japonais gardent un bon souvenir de leur passage à Lannemezan. Sur le plateau, nous avons le sens de l’hospitalité."

Pour donner un peu plus de hauteur à cette affiche, les dirigeants bigourdans ont tenu à honorer une figure emblématique du club, Philippe Berbizier. "Nous voulons associer Philippe Berbizier à ce match. Son nom est plus que lié à l’histoire du club. Pour l’anecdote, il fut entraîneur des avants des Yamaha Jubilo. Leur venue en France est aussi l’occasion de lui rendre hommage et les Japonnais sont flattés de revoir Philippe. Là bas, il a une aura incroyable", ajoute Jean-Philippe Dastugue.

Dimanche, place au jeu ! Peut-être que les entraîneurs bigourdans, les deux Christophe, Schneider et Dulong, trouveront, au sein des Yamaha Jubilo, des joueurs au profil intéressant, capables de renforcer la saison prochaine le Cercle amical lannemezannais ?

Didier Navarre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir