La découverte continue pour Bamba

  • Demba Bamba, jeune pilier droit du Lyon OU
    Demba Bamba, jeune pilier droit du Lyon OU Icon Sport / Romain Biard / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Après le Pro D2 et le haut niveau international la saison dernière, le jeune pilier, Demba Bamba, prend ses marques dans son nouveau club et découvre la Coupe d’Europe.

Un an après avoir découvert le haut niveau international, le 24 novembre 2018, sous le maillot tricolore, avec une entrée en jeu en deuxième mi-temps contre les Fidji, en remplacement de Rabah Slimani, Demba Bamba a découvert la Coupe d’Europe dimanche dernier, à Northampton. Cette fois encore, le jeune pilier droit est entré en jeu en deuxième période, à la 51e minute, en remplacement de Clément Ric. « J’ai eu de bonnes sensations, je me sens en forme, confie le joueur qui avait dû quitter le XV de France sur blessure et qui avait subi un choc lors de sa première apparition avec le Lou contre La Rochelle. Sur le plan du jeu, c’était à peu près ce à quoi je m’attendais. Il faut rester concentré. Cela va vite, cela peut se jouer sur rien. La moindre erreur se paie cash. »
Le Lou le sait bien, il l’a encore payé cher en Angleterre. C’est une des raisons pour lesquelles il court depuis un moment après sa première victoire. Sera-t-elle pour demain ? Le jeune pilier l’espère, et y croit dur comme fer, avec l’état d’esprit décomplexé d’une jeunesse insouciante qui a mis le monde à ses pieds il y a un peu plus d’un an. « Le Leinster est une des plus grosses équipes actuelles. Je pense que nous n’avons rien à leur envier. Nous avons aussi une très belle équipe. Aujourd’hui nous sommes premiers du Top 14, même si nous avons encore tout à prouver. »
De tous les Lyonnais, l’ancien Briviste n’est d’ailleurs pas le moins attendu. Lui aussi a beaucoup à prouver, dès demain évidemment, mais également sur du long terme. « À vingt-et-un ans, des gens se posent la question de savoir si je mérite vraiment d’être là, rappelle-t-il. J’ai envie de montrer que j’ai ma place ici. »

Une intégration express

 

Très courtisé le jeune pilier a choisi Lyon en connaissance de cause : un club managé de main de fer par Pierre Mignoni, et son éthique de travail. « On peut voir le travail qu’il a fait à Lyon, où il est arrivé en Pro D2. Il a la confiance de tout le monde au club. Il a aussi la réputation d’être dur et travailleur. J’ai justement cette envie de travailler. Après… Parfois, je reconnais que je me repose peut-être un peu… J’ai besoin d’avoir quelqu’un derrière moi, d’avoir quelqu’un qui me pousse. Lyon était l’un des meilleurs clubs pour moi. Je suis content d’être là. »
Sa plus grande appréhension a finalement été son arrivée au club, à son retour forcé du Japon. « Je paniquais un peu d’intégrer un nouveau club en cours de saison. J’ai fait tous les rituels demandés… Personnellement, je suis arrivé comme un joueur normal, qui a tout à prouver pour s’intégrer dans cette équipe lyonnaise. Pour le moment tout se passe bien. »
Avec une première victoire demain soir en Coupe d’Europe pour le club, Demba Bamba et nombre de ses coéquipiers, cela serait encore mieux…

Sébastien Fiatte
Voir les commentaires
Réagir