Publié le / Modifié le
Pro D2

Grenoble : fatale indiscipline

Privé de ballons et trop sanctionné, le FCG s’est tiré une balle dans le pied à Aimé-Giral.

Grenoble a manqué l’occasion de faire le break en haut du classement de Pro D2. Leader à l’aube de cette 12e journée, le club isérois n’a pas emboîté le pas d’Oyonnax, vainqueur à l’extérieur quelques jours plus tôt. Les joueurs de Stéphane Glas n’ont pas à rougir de leur prestation dominicale dans la cathédrale d’Aimé-Giral. Mais face à Perpignan, autre concurrent direct, les Grenoblois ont été beaucoup trop indisciplinés pour prétendre à la victoire.

DIX-SEPT PÉNALITÉS

ET QUATRE JAUNES ENCAISSÉS

"On s’attendait à un gros combat, on l’a eu. On passe notre première mi-temps dans notre camp. On cède juste avant la sirène… c’était difficile de revenir face à une équipe qui avait son public et envoyait du jeu dans tous les sens", résumait Steeve Blanc-Mappaz au coup de sifflet final. "Si on arrive à avoir ce visage à quinze contre quinze, ça peut donner tout autre chose", regrattait également le troisième ligne.

Il faut dire aussi que les Isérois ont donné le bâton pour se faire battre, ce dimanche. Gagner hors de ses bases en encaissant pas moins dix-sept pénalités et quatre cartons jaunes relève presque de l’impossible. E. V.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir