Un coup à jouer pour Agen

  • Les Agenais de Adrian Motoc sont montrés plutôt à l’aise à l’extérieur depuis le début de saison.
    Les Agenais de Adrian Motoc sont montrés plutôt à l’aise à l’extérieur depuis le début de saison. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Coincé entre deux séquences européennes, ce déplacement à Clermont donne à l’occasionau SUA d’aligner sa meilleure équipe et de jouerle tout pour le tout.

La dernière fois que les Agenais se sont déplacés en Auvergne, ils ont connu une expérience plutôt douloureuse. C’était à l’occasion de la première journée du Top 14 2018-2019, le 25 août 2018. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la rentrée des classes avait été violente pour les Lot-et-Garonnais : 67 à 23, dix essais à deux et une chute directe à la dernière place du classement. Fort heureusement, cette correction avait été suivie d’une victoire décisive à domicile face à Perpignan (25-23) dans ce qui ressemblait déjà au match de la peur, permettant aux Suavistes de se débarrasser de cette maudite lanterne rouge.

Cette année, le SUA se rend en Auvergne avec un petit peu plus de confort, puisque les hommes du manager Christophe Laussucq comptent, après neuf journées, sept points d’avance sur le Stade français, dernier du Top 14. Surtout, les Agenais paraissent plus à l’aise à l’extérieur. À l’exception de leur dernier déplacement en Gironde (défaite 23-0) où nombre d’autres équipes ont subi les foudres de l’équipe de Christophe Urios, les Suavistes se sont plutôt bien comportés loin d’Armandie. Lors de la troisième journée, ils ont failli s’imposer à Pau (18-12). Deux semaines après, ils ont donné des sueurs froides à Castres (30-27) avant de décrocher un match nul sur la pelouse du Racing 92 (27-27) à la mi-octobre… Des performances qui compensent (en partie) les deux défaites déjà concédées à Armandie (Toulon et Bayonne).

Dominer les rucks

Pour faire le meilleur match possible au Michelin, les Agenais pourront s’appuyer sur un XV quasi-majeur, exceptions faites des blessés Abadie, Lamoulie, Barthomeuf, Briatte et Zafra. Surtout, ce déplacement sera une bonne occasion pour les Agenais de tester leur défense (septième du Top 14) face à la cinquième attaque du championnat. Vu sous cet angle, l’affrontement paraît tout de suite plus équilibré que les budgets des deux prétendants non ? Reste que pour faire un bon résultat, les Agenais devront trouver des solutions pour retrouver des libérations rapides, base de leur jeu de vitesse. Et ne pas se tromper de choix près des lignes, comme ce fut le cas face à Bordeaux ou aux Wasps.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir