Tadjer : « Tous les matins, je suis comme un gosse »

  • Mike Tadjer (Clermont) contre Bordeaux
    Mike Tadjer (Clermont) contre Bordeaux Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Remplaçant samedi, l’invité surprise de ce début de saison s’est pourtant taillé une place intéressante dans le groupe. Au point d’envisager d’y rester ?

Après deux relégations consécutives, vous disputez cette saison la Champions Cup. Vous pincez-vous tous les matins pour y croire ? (il se marre) Je n’en suis plus là mais je suis comme un enfant, c’est clair. Après avoir effectué l’essentiel de ma carrière dans des clubs en lutte pour le maintien, jamais je n’aurais imaginé avoir l’opportunité d’évoluer un jour à Clermont. Chaque matin,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?