• Nassira Konde (France) contre le Japon
    Nassira Konde (France) contre le Japon Mike Lee - KLC fotos for World Rugby / Mike Lee / Mike Lee - KLC fotos for World Rugby
Publié le / Modifié le
Rugby à 7

Les Bleues devront éviter le piège

À Dubaï, les Françaises disputeront la seconde étape de la saison. Elles auront à cœur de confirmer leur bonne entâme.

De leurs côtés, les féminines sont exactement dans la même situation que leurs homologues masculins, toujours pas qualifiés pour les jeux Olympiques alors qu’il ne reste que deux tickets pour Tokyo. Elles devront passer par le dernier tournoi de repêchage en juin 2020 également. En revanche, l’étape de Dubaï sera leur deuxième tournoi de la saison. Le premier, début octobre à Glendale, aux États-Unis, a été remporté par les locales, tandis que les Bleues ont échoué au pied du podium. Mais difficile de parler d’échec d’un point de vue comptable puisqu’elles sont en avance par rapport à la saison dernière qu’elles avaient conclu à la cinquième place.

De plus, lors de cette première étape elles avaient battu les États-Uniennes en phase de poule avant de s’incliner trop sévèrement en demi-finale (40-0) face aux Australiennes, en étant incapable d’exister dans cette rencontre capitale. Franchir un cap et rivaliser avec le top 3 sera le fil rouge de la saison. Cette fois-ci, à Dubaï, il faudra également répondre présent dès la phase de poule. En compagnie de l’Angleterre, de la Nouvelle-Zélande et des plus modestes Japonaises, les Bleues devront éviter de passer à la trappe dès la phase de poule. Chose plutôt rare puisque les deux premières, plus deux des trois meilleures troisièmes accèdent aux quarts de finale. Néanmoins, à Glendale, c’est sur l’Angleterre que le piège de la troisième place s’est refermé. France - Angleterre sera donc la première et unique rencontre des Bleues lors de la première journée. Un week-end de compétition qui débutera dès ce jeudi.

Baptiste Barbat
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir