• Stuart Jones / Frank Winterstein / Rob Parker / Joe Arunde  - 16.07.2011 - Crusaders / Castleford Tigers - Rugby XIII
Photo
    Stuart Jones / Frank Winterstein / Rob Parker / Joe Arunde - 16.07.2011 - Crusaders / Castleford Tigers - Rugby XIII Photo CameraSport / Icon Sport / CameraSport / Icon Sport / CameraSport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Portraits

Frank Winterstein : la panthère du TO

C’est la recrue phare de Toulouse. À 32 ans, l’international samoan a l’intention de mener le club en Super League.

Depuis le 4 novembre dernier, la majeure partie de l’effectif professionnel du Toulouse olympique a repris le chemin de l’entraînement. À l’occasion de ces premiers galops de mise en condition, les fidèles supporters ont découvert des visages nouveaux, celui du pilier de Widnes, Harrison Hansen, Jy Hitchcox, l’ailier ou centre de Bradford, Lloyd White le talonneur ou troisième ligne australien des Mackay et le deuxième ligne de Penrith, Frank Winterstein. Ce dernier disputait il y a encore trois mois le plus relevé des championnats, celui de la NRL où il compte un total de 170 feuilles de match.

Le natif de Canterbury aux mensurations exceptionnelles (1,92 m pour 112 kg), est venu à 32 ans poser ses bagages en terres toulousaines pour deux saisons. Après avoir lancé sa carrière professionnelle en 2008 au sein de Canterbury, il a découvert la Super League l’année suivante où il a porté successivement la tunique de Wakefield, de la défunte franchise galloise des Celtic Crusades puis de Widnes avant de retrouver la NRL en 2016 à Manly. L’international samoan qui a participé aux deux dernières Coupe du monde en 2013 et 2017, a même eu une expérience à XV lors de l’exercice 2015 au sein de la franchise japonaise des Kinetsu Liners où il évoluait au centre de l’attaque.

 

"Convaincu par le discours de Sylvain Houles"

La signature de Frank en faveur du Toulouse olympique n’est pas passée inaperçue outre-Manche. Il se dit que certains clubs de Super League auraient bien aimé l’enrôler dans leur groupe. Lors des premiers contacts avec l’entraîneur toulousain, il avoue : "J’ai écouté Sylvain Houles, j’ai été convaincu et séduit par son discours. Il y a au Toulouse olympique un projet sportif intéressant, le groupe est performant en plus d’être de qualité. Je suis persuadé que nous pouvons faire quelque chose de positif dans une compétition très homogène où toutes les équipes peuvent créer la surprise sur un match. Dans ce Championship, il y a des formations ambitieuses comme Londres, Leigh ou Featherstone. À Toulouse, nous avons aussi notre mot à dire. J’ai signé dans ce club pour jouer en Super League. Vivement le début de la compétition."

Frank a justement coché sur son agenda, la date du 1er février, jour de l’ouverture du championnat et de la réception de York à Ernest Wallon. L’ex joueur des panthères de Penrith a hâte de retrouver le rectangle vert et attend les matchs à balles réelles. La panthère veut poser sa griffe sur le Championship, ses futurs adversaires sont ainsi prévenus. D. N.

NAVARRE Didier
Voir les commentaires
Réagir