Zebo : « Un match étrange »

  • Simon Zebo (Racing 92) contre les Ospreys
    Simon Zebo (Racing 92) contre les Ospreys Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Simon Zebo, arrière irlandais du Racing 92, revient sur la victoire glanée sur la pelouse des Ospreys 19 à 40.

Comment avez-vous géré le fait de vous retrouver en supériorité numérique dès la première minute ?

C’était un match étrange en effet. Après ce carton, nous savions que les Ospreys allaient passer un mauvais moment et que l’on pouvait gagner si l’on restait concentré. Sauf que nous ne l’avons pas fait. On s’est déconcentrés et on a été indiscipliné. Heureusement, nous avons trouvé des espaces en attaque et marqué de beaux essais. On peut se contenter de ces cinq points mais il nous reste du boulot car les Ospreys reviendront meilleurs la semaine prochaine, surtout s’ils restent à quinze.

La preuve, les Ospreys ont marqué les premiers alors qu’ils n’étaient que quatorze…

C’est vrai, ils ont marqué très vite. Encore une fois, c’est en grande partie à cause de notre indiscipline. Pour autant, il n’y avait pas de raison de paniquer : le match ne faisait que commencer et nous n’avions qu’à tenir le ballon car nous sommes une équipe qui se montre plus performante avec le ballon que sans.

On a vu Finn Russell jouer souvent au pied derrière la défense, était-ce préparé ?

Pas vraiment, il s’est adapté sur le moment. Les Ospreys ont perdu d’emblée leur arrière donc cela a libéré des espaces puisque les ailiers devaient couvrir le fond du terrain et leur neuf devait renforcer le premier rideau. L’espace de jeu était donc juste derrière ce rideau.

Le Racing se trouve aujourd’hui dans une très bonne position…

Oui mais cela peut vite changer. Nous n’avons qu’un point d’avance sur le Munster. On doit vraiment se concentrer sur nous et gagner la semaine prochaine pour confirmer le succès de ce soir. La Champions Cup est un sprint. On ne peut pas se permettre un faux pas, à la différence du Top 14 qui est une compétition beaucoup plus longue.

N’est-il pas étrange de voir que le Racing s’est imposé ce soir avec une performance de moindre qualité que celle de la semaine dernière, où vous avez perdu contre l’UBB ?

C’est vrai, ce sont des choses qui arrivent. Le groupe a suffisamment de qualité pour se montrer capable de marquer des essais de différentes façons. Nous aurions préféré mieux jouer ce soir mais cette période hivernale n’est jamais idéale pour développer du jeu. C’était une victoire importante ce soir.

Virimi Vakatawa a été élu homme du match, quel regard portez-vous sur ses prestations ?

Virimi a été excellent ce soir et il l’est depuis le début de la saison, même si j’aurais clairement dû être élu homme du match (il éclate de rire) ! Sérieusement, qui a décerné ce titre ? Il a été bon mais pas aussi bon que moi ! Non ok, plus sérieusement il a clairement mérité ce titre. Il a été brillant. Il est revenu en pleine forme du Mondial où il a certainement été le meilleur joueur français et depuis son retour, il nous fait énormément de bien. Maintenant, son objectif va être de devenir aussi bon que moi… Je vais essayer de le faire progresser ! (rires)

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?