Ibañez : « Je ne me suis pas trompé »

  • "Je ne me suis pas trompé"
    "Je ne me suis pas trompé"
Publié le , mis à jour

Mercredi, après trois jours de séminaires avec les autres membres de l'encadrement du XV de France chez lui à Hossegor, le nouveau manager des Bleus Raphaël Ibañez s'est confié sur le rôle qu'il a embrassé depuis un mois. Une mission transversale, plus éloignée du terrain que lors de son passage à Bordeaux-Bègles, que son rapport fusionnel à l'équipe nationale l'a poussé à accepter. Son obsession : la ramener dans le haut du panier mondial. 

Est-ce votre attachement au maillot du XV de France qui vous a poussé à accepter la mission proposée par Bernard Laporte ? C’était une très bonne proposition et l’équipe de France, c’est le summum que j’ai vécu en tant que joueur, que capitaine, très jeune capitaine d’ailleurs. Lorsque j’ai quitté le Stade de France en 2007 à la sortie de notre dernier match de la Coupe du monde (référence à...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?