Valence-Romans : confirmer les progrès

  • Les Damiers de Sean Dougall devront faire preuve de détermination notamment dans la discipline pour l’emporter face aux Perpignanais.
    Les Damiers de Sean Dougall devront faire preuve de détermination notamment dans la discipline pour l’emporter face aux Perpignanais. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

À quelques heures du choc face à Perpignan, il est bon de revenir, sur cette défaite à Aix-en-Provence qui est une bien entendu une déception à l’égard de l’excellente prestation réalisée, mais porteuse d’espoir.

Cette prestation confirme la détermination du collectif. En amont de ce déplacement à Aix-en-Provence, Johann Authier nous avait déclaré : "Il nous faut grappiller des points contre nos principaux adversaires. Nous nous sommes enfin hissés au niveau du Pro D2, à nous de nous saisir des opportunités pour continuer à espérer. Et de répéter avant l’opposition face aux Catalans. Il nous prendre des points contre n’importe quelle équipe."

L’indiscipline, le talon d’Achille

C’est clair, et le staff technique le souligne depuis plusieurs rencontres, les Damiers ont pris la dimension du Pro D2. Face à Provence Rugby, les Drômois sont passés bien près de l’exploit. Ils ont fait une nouvelle fois preuve d’un bel état d’esprit, d’une détermination à toute épreuve.

Mais une nouvelle fois l’indiscipline à des instants cruciaux était au rendez-vous : deux cartons jaunes, Uys (49e), Javaux (64e). "C’est clair, notre entame de la deuxième période nous a plombés… Ce manque de maîtrise dans la discipline, c’est ce qui fait la différence. Contre Perpignan, il nous faudra rectifier le tir, sous peine d’être punis. Face à une telle équipe, la discipline sera une des clés de la rencontre."

Les progrès sont constants

Les progrès sont indéniables. Les Damiers l’avaient crié haut et fort, ils ne lâcheraient rien. "Nous ne sommes pas toujours récompensés de notre investissement. On plie, mais on ne rompt pas. Sur le plan stratégique, nous sommes en progrès. Il nous faut mettre un peu plus de vitesse dans notre jeu. Et surtout gagner en constance et être disciplinés. Un exploit contre Perpignan passe par la maîtrise de ces deux paramètres. Pour le reste, je ne suis pas inquiet sur l’état d’esprit. Le groupe est sein. Les joueurs sont pugnaces et déterminés. Personne ne triche. On a réussi à se mettre au niveau. Il nous faut gagner des points sur le maximum de match, cela commence par Perpignan", lâche le boss sportif du VRDR.

Denis Ravanello
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?