Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Kieran Read (Nouvelle-Zélande) après le match contre le Pays de Galles pour la 3e place
    Kieran Read (Nouvelle-Zélande) après le match contre le Pays de Galles pour la 3e place PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Comme chaque lundi retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, des transferts, prêts et prolongations en Top 14 et Pro D2, de la Premiership, de l'international...

Section paloise : Nouveau mandat pour Bernard Pontneau

Sans surprise, le président de la Section paloise Bernard Pontneau a vu son bail renouvelé lors l’Assemblée générale du club qui avait lieu vendredi. En poste depuis 2006, il va œuvrer pendant les quatre prochaines saisons pour préparer sa succession. Cela commence par redresser les finances du club. Cela commence par une augmentation de capital qui pourrait attendre 700 000 euros d’ici fin janvier. Les nouveaux actionnaires pourront prétendre à une place au conseil d’administration puisque trois sièges sont vacants depuis vendredi.

UBB : Matthieu Jalibert verrouillé

Alors que son contrat courait jusqu’en juin 2021, Matthieu Jalibert (21 ans), le demi d’ouverture international de l’Union Bordeaux-Bègles, a prolongé son bail pour deux saisons supplémentaires avec son club. C’est un beau coup pour les Bordelais qui se doutent bien que la carrière de Matthieu Jalibert allait susciter bien des convoitises.

Perpignan : Alban Roussel prolonge

Alban Roussel, le jeune deuxième ligne de l’Usap (21 ans, 1,96m et 111kg) a prolongé  son bail de trois ans avec son club formateur. C’est un joli coup pour les Catalans car le joueur ancien international chez les jeunes était convoité par plusieurs grosses écuries dont le Stade Toulousain.

Mont-de-Marsan : Coly jusqu’en 2022

Le jeune demi de mêlée de Mont-de-Marsan, Léo Coly (sept feuilles de match cette saison), champion du monde des moins de 20 ans en juin dernier, a prolongé son contrat avec le Stade montois. Il est maintenant lié au club landais jusqu’en juin 2022.

Exeter : Baxter et son staff prolongent

En fin de semaine dernière, le club anglais d’Exeter a fait savoir qu’il avait prolongé les contrats des quatre membres de son staff dirigé par Rob Baxter jusqu’en 2023. Outre Baxter qui occupe le poste de directeur du rugby, il s’agit du manager Ali Hepher, l’entraîneur des avants Rob Hunter et du technicien en charge de la technique individuelle Ricky Pellow. Pour rappel, Baxter a pris les commandes du club du Devon (pour lequel il a joué et a été le capitaine) en 2009, et l’a guidé jusqu’à un titre national remporté en 2017, ainsi qu’à trois finales de Premiership. Ces dernières semaines, une rumeur indiquait que Baxter et Hepher étaient susceptibles de rejoindre le staff du XV de la Rose. Il n’en est finalement rien.

Australie : Wisemantel confirmé dans le staff

L’Australien Scott Wisemantel a été confirmé au poste de responsable de l’attaque des Wallabies par la fédération australienne. En charge de l’attaque du XV de la Rose lors du dernier Mondial, Wisemantel, 49 ans, n’avait pas caché sa volonté de retrouver son pays d’origine. Eddie Jones avait même annoncé son départ du staff anglais. Pour rappel, Wisemantel a quitté l’Australie et les Waratahs en 2010, avant d’entraîner au Japon, en France et en Angleterre. Il était notamment passé par Clermont (2002-2003), Lyon (2014-2015) et Montpellier (2005-2007). Il est la première recrue du nouveau sélectionneur australien, le Néo-Zélandais Dave Rennie. Il pourrait être rejoint par l’actuel entraîneur de la défense de l’Ecosse Matt Taylor et l’ancien pilier international australien Nick Stiles, actuellement au Japon.

Nouvelle-Zélande : Robertson accepte la décision de la fédération

Le manager des Crusaders Scott Robertson, qui apparaissait être le plus sérieux concurrent à Ian Foster pour prendre la succession de Steve Hansen à la tête des All Blacks, a pris bonne note de la décision de la NZRU. Interrogé à ce sujet, le technicien qui a raflé les trois derniers Super Rugby a préféré faire contre mauvaise fortune bon cœur : « Ils ont pris leur décision et celle-ci n’est pas allée dans mon sens. Cela n’a rien de personnel. Ils l’ont choisi et je me retrouve à entraîner une équipe que j’adore coacher. J’ai tout fait au cours des quatre derniers mois pour décrocher ce job, et j’ai défendu mon projet pendant deux heures et demie devant les dirigeants de la fédération. C’est normal que je sois déçu, c’est humain. J’ai donné tout ce que j’avais. Mais je suis heureux pour Ian. Je lui ai envoyé un texto pour le féliciter. Tous les deux, on ne veut que le meilleur pour notre pays. » Dans le même temps, Robertson a démenti les rumeurs selon lesquelles cette décision le pousserait à quitter le pays pour entraîner à l’étranger, et a laissé entendre qu’il se représenterait à la prochaine occasion.

Nouvelle-Zélande (bis) : Les All Blacks veulent recruter l’entraîneur des scarlets

La fédération néo-zélandaise a entamé des démarches pour débaucher l’entraîneur kiwi des Scarlets, Brad Moar. Il intégrerait alors le staff de Ian Foster, le nouveau sélectionneur. Brad Moar est arrivé à l’intersaison au pays de Galles après avoir été l’adjoint de Scott Robertson chez les Crusaders. Il remplaçait Wayne Pivac, devenu sélectionneur gallois.

Nouvelle-Zélande (ter) : qui pour succéder à Read ?

Non content d’avoir un nouveau sélectionneur en la personne d’Ian Foster, ce dernier va devoir nommer un nouveau capitaine. À première vue, le favori serait le deuxième ligne Sam Whitelock, qui compte 117 sélections. Problème, même s’il est en contrat avec la NZRU jusqu’en 2023, le capitaine des Crusaders a obtenu de sa fédération une année sabbatique au cours de laquelle il va évoluer au Japon avec le club des Panasonic Wildknights. Foster nommera-t-il un joueur qui ne participera pas au prochain Super Rugby ? On l’ignore. Les autres prétendants seraient le flanker Sam Cane, capitaine à trois reprises en 68 sélections ou l’arrière Beauden Barrett.

Carnet noir : Roger Gensane est décédé

Roger Gensane nous a quittés. Il avait 85 ans et il avait été six fois sélectionné en équipe de France en 1962 et 1963. Ce troisième ligne avait fait partie de la première génération dorée de l’AS Béziers, celle du début des années 60 qui joua quatre finales. Roger Gensane avait joué (et perdu) les finales 1960, 1962 et 1964. Pour le titre de 1961 en revanche, il n’était pas dans l’équipe, blessé. Il avait par contre gagné le Du-Manoir 1964. D’abord instituteur, il était devenu professeur d’EPS. En fin de carrière, il avait été joueur et entraîneur à Romans qu’il amena à une demi-finale en 1977.

World Rugby : Brett Gosper sur le départ ?

Le directeur général de World Rugby Brett Gosper pourrait bien quitter la fédération internationale dans les prochaines semaines. L’Australien, en poste depuis 2012, a notamment été un des artisans du retour dans le giron olympique du rugby après 92 années d’absence. Le rugby à 7 avait réalisé une belle entrée lors des jeux Olympiques de Rio en 2016. Toutefois, l’organisation récente de la Coupe du monde au Japon et notamment l’annulation de plusieurs rencontres, dont le Crunch entre le XV de France et l’Angleterre, en raison des conditions climatiques extrêmes, lui aurait été reprochée en interne. L’Australien, ancien joueur du Racing club de France dans les années 80, se serait déjà mis en quête d’un nouveau poste. Selon nos informations, il aurait notamment proposé ses services au sein de la franchise américaine de rugby basée à New-York, une ville où il a déjà vécu au début des années 2000. À « Big Apple », il a notamment été président de TBWA New York Group, une agence de publicité.Quant à World Rugby, les dirigeants devraient rapidement se mettre à la recherche d’un nouveau directeur général.

FFR : Florian Grill poursuit son tour de France

Après le Pays basque la semaine dernière où il a tenu trois réunions, Florian Grill et son équipe « Ovale Ensemble » poursuivent leur tour de France. Les 20 et 21 décembre prochains, ils seront au Bouscat et à Libourne, avec les clubs fédéraux et territoriaux pour débattre de leurs propositions dans la perspective des élections à la présidence de la FFR qui se dérouleront en octobre 2020. Le 20 décembre à 19 h 30, ils seront donc au Bouscat (12, rue de la préceinte) et à Libourne le lendemain à 10 heures (42, rue du 1er RAC).

LNR : Assemblée générale à Nice mercredi prochain

La Ligue Nationale de Rugby tiendra ce mercredi à Nice son Assemblée générale ordinaire. Il y sera notamment question de la mise à disposition des internationaux. Depuis plusieurs semaines, le nouveau sélectionneur du XV de France Fabien Galthié réclame de pouvoir compter sur 42 joueurs durant la période de préparation des matchs du Tournoi des 6 Nations. Or, la convention actuelle qui lie la FFR et la LNR n’en prévoit que 31. Aussi, les deux institutions doivent se mettre d’accord avant mercredi puisque ce sujet devrait être mis au vote lors de cette Assemblée Générale. Le manager des Bleus Raphaël Ibanez et le sélectionneur Fabien Galthié doivent annoncer la liste des joueurs retenus le 8 janvier prochain. Seront-ils 42 ou 31 à y figurer ? Réponse probablement mercredi en fin de journée.

Colomiers : prolongation de trois ans pour Julien Sarraute et Fabien Berneau

Porté par sa dynamique actuelle, Colomiers a décidé de renouveler sa confiance à son duo d’entraîneurs. Arrivé à Michel-Bendichou à l’été 2017 en provenance d’Auch pour s’occuper des arrières, Julien Sarraute va être prolongé pour trois saisons comme entraîneur principal, fonction qu’il occupe depuis décembre 2018 et le licenciement de l’ancien manager général Olivier Baragnon. Les deux parties se sont rencontrées la semaine dernière et un accord a été trouvé avec la validation du conseil d’administration réuni sous l’égide du président Alain Carré. Sarraute sera accompagné de Fabien Berneau, reconduit dans ses fonctions d’entraîneur des avants pour les trois prochaines saisons. L’ancien troisième ligne du club, propulsé à ce poste en février 2019 en lieu et place de Marc Dantin, se trouvait en fin de contrat. Arrivé de Valence-d’Agen comme préparateur physique, Guillaume Hör poursuivra lui aussi l’aventure columérine pour trois années supplémentaires.

Édimbourg : Ceccarelli vers un retour en France ?

Le pilier droit italien Pietro Ciecarelli (27 ans) est actuellement un élément majeur d’Édimbourg où il a disputé neuf matchs cette saison toutes compétitions confondues, dont sept comme titulaire. Voilà pourquoi le club écossais souhaite le conserver. Mais l’international transalpin (9 sélections), passé aussi par les Zebre, pourrait privilégier un retour en France, lui qui a déjà évolué à La Rochelle (alors en Pro D2), à Mâcon en Fédérale 1 puis Oyonnax en Top 14. Le joueur, qui possède le précieux statut Jiff, aurait d’ailleurs eu quelques touches dans l’Hexagone.

Stade français : Latu surveillé par Bordeaux-Bègles

Depuis de longues semaines, l’Union Bordeaux-Bègles sonde le marché pour trouver un talonneur capable de prendre la succession d’Adrien Pélissié, lequel va rejoindre Clermont la saison prochaine. Parmi les dossiers surveillés, est apparu celui de l’international australien Silatolu Latu (26 ans ; 19 sélections), récemment débarqué au Stade français après avoir disputé la dernière Coupe du monde au Japon. Il faut dire que le joueur a fait forte impression pour ses premières apparitions avec le club parisien. L’UBB peut-elle profiter de la situation fragile de l’équipe de la capitale pour essayer de convaincre le Wallaby ? Celui-ci ne se serait engagé que pour une saison, plus une autre optionnelle, à Paris. La fenêtre existe donc si le président girondin Laurent Marti souhaite accélérer.

Toulon : Annetta sur les tablettes ?

Après avoir échoué à recruter l’Agenais Romain Briatte (26 ans) qui, malgré des contacts avancés avec le RCT, a finalement choisi de prolonger l’aventure avec le SUALG, Toulon cherche toujours un renfort en troisième ligne. Et le club varois pourrait se tourner vers le Pro D2 et un de ses anciens pensionnaires. En effet, Grégory Annetta (24 ans, formé sur la Rade où il a disputé quatre matchs de Top 14) est surveillé de près. Après un passage par Béziers, le joueur flambe avec Provence Rugby où il enchaîne les titularisations depuis le début de saison dernière.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir