• Au vu de leur bilan comptable, les Saint-Gironnais auront besoin face à Auch de rééditer leur performance du premier match. En effet, avant que le résultat soit invalidé, les Ariégeois avaient gagné avec bonus.
    Au vu de leur bilan comptable, les Saint-Gironnais auront besoin face à Auch de rééditer leur performance du premier match. En effet, avant que le résultat soit invalidé, les Ariégeois avaient gagné avec bonus. / AA
Publié le / Modifié le
Fédérale 3

Saint-Girons - Auch : on refait le match

Le résultat initial a été invalidé par la commission des règlements puis en appel. Le match se rejoue ce dimanche. Tous les bénéfices de la journée seront reversés à la Fondation Ferrasse.

Lors de l’officialisation du calendrier des trois échelons fédéraux, Auch et Saint-Girons pensaient être en vacances le 15 décembre. Finalement, les deux équipes devront patienter une semaine avant de savourer la très prisée trêve des confiseurs. Ils vont se retrouver dimanche à 15 heures au Luc pour rejouer une rencontre dont le résultat final (victoire de Saint-Girons 27-25 avec bonus offensif) a été invalidé par la commission des règlements et celle d’appel, suite à une réclamation auscitaine portant sur le retour prématuré d’un joueur ariégeois sur l’aire de jeu alors que celui-ci purgeait sa peine pour carton jaune.

Dans les rangs saint-gironnais, on a tourné la page. L’ensemble du club se projette désormais sur cet ultime rendez-vous de l’année civile, capital pour le maintien selon le coprésident Vincent Bonzom : "Au sein du club, on a accepté la décision fédérale. Nous avions remporté le match en septembre, nous allons faire en sorte de récidiver dimanche. Une victoire nous conforterait dans notre objectif premier, celui du maintien. On ne s’attendait pas du tout à jouer le 22 décembre et à bénéficier d’une recette supplémentaire. En accord avec les dirigeants, les joueurs et l’encadrement, nous avons décidé de verser à la Fondation Ferrasse la recette des entrées au stade ainsi que celle de la bourriche. à Saint-Girons c’est une association qui nous est chère."

"Aucune animosité envers Saint-Girons"

Trois mois après, le RC Auch va retrouver la pelouse du Luc. Après son succès bonifié face à Orthez (30-9), dimanche dernier, l’équipe de Grégory Menkarska et Patrick Bosque vient avec l’intention de réaliser un troisième voyage fructueux et ce malgré un contexte qui ne lui semble pas favorable: "Sur les réseaux sociaux, on nous promet un match ardu. Ce sont des commentaires auquel nous ne prêtons aucune attention. On tient à préciser que le RCA n’a aucune animosité envers Saint-Girons. Notre réclamation a porté à l’encontre du corps arbitral qui a fait une faute. D’ailleurs, cette faute a été reconnue à deux reprises par les instances fédérales. Nous avons la chance de rejouer le match. L’ensemble du groupe le prépare comme les précédents avec l’envie d’aller chercher une victoire. Nous connaissons la difficulté de notre tâche car, en ce moment, notre effectif est affaibli par l’absence de nombreux blessés", résume le second nommé.

Cette rencontre est avant tout un face à face entre deux fiefs et bastions d’ovalie. Deux clubs pas forcément riches en termes économiques mais riches de souvenirs et d’histoires. Dimanche, il n’y aura qu’un vainqueur, le rugby ! Les dirigeants ariégeois ont déjà montré l’exemple.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir