Colomiers consolide sa quatrième place après son succès contre Biarritz

  • Pro D2 - Romain BEZIAN (Colomiers), face à Biarritz.
    Pro D2 - Romain BEZIAN (Colomiers), face à Biarritz. Icon Sport
Publié le

Dans ce match comptant pour la 15e journée de Pro D2, Colomiers recevait Biarritz au stade Marcel-Bendichou. Une rencontre importante entre le 4e et le 5e du championnat. Et avant la trêve, c’est Colomiers qui s’est imposé 22-15. Une victoire, acquise sur les fondamentaux et notamment grâce à une domination sans partage mêlée qui permet aux Haut-Garonnais de prendre quelques longueurs d’avance sur les Basques. Malgré la défaite, Biarritz reste à la 5e place de Pro D2.

Résumé du match

Malgré un terrain gras dû aux fortes précipitations des derniers jours, les équipes envoient du jeu en début de match. Colomiers domine et est récompensé avec une pénalité de Girard à la 15e et un essai de pénalité suite à une forte domination en mêlée (22e). Mais, Biarritz recolle avec un essai de Steeve Barry, suite à une diagonale au pied de Pierre Berard (25e). Ce dernier transforme puis égalise avec une pénalité à la 32e. Colomiers tourne finalement en tête à la mi-temps après une pénalité de Girard (37e). La seconde période est moins rythmée. Thomas Girard passe trois pénalités et alourdi la marque. 22-10 à la 70e. Dans les dernières minutes, les esprits s’échauffent. L’arbitre sort au total 4 cartons jaunes, 3 pour Colomiers et 1 pour Biarritz. Cela permet à Steeve Barry d’inscrire un essai. Un essai non transformé. Biarritz part sans rien de Colomiers.

 

Homme du match 

Gaëtan Barlot a été très remuant dans ce match, notamment en première mi-temps où il a touché de nombreux ballons et n’a cessé de mettre Colomiers dans l’avancée. Il est aussi dans le sillage de son équipe, très forte sur les fondamentaux. Avec de bons lancés en touche et surtout une mêlée qui a mis à mal Biarritz tout le match, Barlot été dans tous les bons coups. Il a joué soixante-six très bonnes minutes dans cette rencontre.

 

Fait du match

Colomiers n’a pas fait de concession en mêlée fermé dans cette rencontre. Les avants Hauts-Garonnais ont largement dominé Biarritz dans ce secteur. Cette force collective leur a donné six pénalités, donc plusieurs dans les cordes de Thomas Girard. Cela aura été la clé de ce match. Ils ont su construire leur victoire avec cette mêlée performante. Surtout, Colomiers a su garder la même efficacité du début à la fin du match. Les remplaçants ont su à leur tour dominer la mêlée adverse et notamment une en fin de match alors que Biarritz se faisait pressent. Une belle performance dans ce secteur.

 

Essai du match

Si Biarritz n’a pas réussi à remporter ce match, les arrières ont été plutôt bien inspirés dans ce match et surtout en première période. Alors mené 10-0, Biarritz se réveille dans cette rencontre à la 25e minute de jeu. Sur un lancer en touche à 40 mètres de l’en-but columérins, Ruffenach lobe volontairement son alignement. Ensuite, Pierre Bernard trouve à son intérieur l’arrière Charles Bouldoire qui casse des plaquages et s’infiltre dans la défense. Il est finalement plaqué par Thomas Girard. Les Biarrots transforment rapidement le jeu. Barnabé Couilloud sort le ballon sur sa droite pour trouver son ouvreur Pierre Bernard qui d’une sublime diagonale du pied droit trouve Steeve Barry, qui est à la conclusion de cette belle action.

 

Damien Souillé
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?