CO : soir de première ?

  • Alex Tulou (Castres) lors du franc succès contre Lyon.
    Alex Tulou (Castres) lors du franc succès contre Lyon. Icon Sport - Laurent Frezouls
Publié le

Après avoir signé leur match référence face à lyon, les Castrais chercheront à glaner leur(s) premier(s) point(s) à l’extérieur de la saison.

Les Castrais ont eu un petit retard à l’allumage mais semblent enfin avoir pris la mesure de leur championnat. Depuis plusieurs semaines, le Castres olympique est en net progrès et cela se ressent sur ses résultats. Pour preuve, l’équipe entraînée par le quatuor Reggiardo-Prosper-Furet-Worsley a enchaîné, samedi dernier, sa quatrième victoire en cinq matchs toutes compétitions confondues. Mieux, face aux Lyonnais de Pierre Mignoni, les Tarnais ont livré le meilleur match de leur saison, glanant le point de bonus offensif pour la première fois de l’exercice, en se payant le luxe d’inscrire quatre essais face à la meilleure défense du championnat tout en gardant leur propre ligne inviolée, là encore une chose inédite cette année.

Préparation express

Au milieu de toutes ces premières et de cette vague de positivisme, une ligne statistique reste à déverrouiller : l’efficacité en déplacement. Castres est la seule équipe du championnat à n’avoir toujours pas pris le moindre point hors de ses bases cette saison. Un chiffre qui fait tache pour une formation prétendante au top 6.

"L’équipe est dans une bonne passe mais on n’a encore rien fait. Nous gardons les pieds sur terre et restons humbles après notre prestation face à Lyon. On sait que le match de dimanche sera particulier face à une très belle équipe de Clermont qui sera revancharde après sa déconvenue face à Toulon, explique Mauricio Reggiardo, le manager. Il faut valider nos progrès loin de Pierre-Fabre. Les conditions de préparation du match sont différentes mais on ne se déplacera pas en victimes expiatoires."

Pour réussir à glaner ce premier point loin de Pierre-Fabre, le CO va en effet devoir composer avec une construction particulière de sa semaine de travail : quatre jours de congé ont été accordés à l’équipe après le succès face au Lou. Les joueurs se sont retrouvés jeudi après-midi pour le premier entraînement rugby de la semaine après avoir profité du jour de Noël en famille.

Geoffrey Palis, l’ailier très en forme cette saison (avec 866 minutes jouées, il est le premier Castrais dans la hiérarchie des temps de jeu et le deuxième au général des joueurs les plus utilisés, derrière le Toulonnais Swan Rebbadj, N.D.L.R.) conclut : "Ce déplacement doit nous permettre de valider notre progression. Face à Lyon, le contenu fut intéressant dans tous les secteurs. Il faut repartir sur ce niveau d’intensité pour espérer un résultat positif."

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?