Les retrouvailles de Fickou

  • Gaël Fickou et Sofiane Guitoune étaient associés contre les états-Unis lors de la Coupe du monde. Ils seront face à face dimanche pour le choc de la 13e journée de Top 14. Photos Icon Sport
    Gaël Fickou et Sofiane Guitoune étaient associés contre les états-Unis lors de la Coupe du monde. Ils seront face à face dimanche pour le choc de la 13e journée de Top 14. Photos Icon Sport
  • Les retrouvailles de Fickou
    Les retrouvailles de Fickou
Publié le / Mis à jour le

En forme internationale, Gaël Fickou participe pleinement au renouveau du Stade français. Les Parisiens qui auront un défi de taille pour commencer l’année 2020 : la réception du champion de france en titre. L’occasion pour le centre de retrouver ses anciens partenaires.

Le Stade français connaît un regain d’énergie depuis l’arrivée à la tête du staff du duo Laurent Sempéré-Julien Arias. En championnat, le Stade français avec les deux jeunes entraîneurs à la baguette c’est une courte défaite à Brive (26-21), une victoire contre Pau (21-18) et un match nul décroché au GGL Stadium (20-20), là où personne n’avait encore accroché le MHR. Bref, sept points en trois matchs dont deux déplacements… Soit presque autant que lors des neuf premières journées sous la houlette de Heyneke Meyer. Grâce à cette bonne période, le Stade français est plus que jamais revenu sur ses concurrents directs pour le maintien puisque les hommes de la Capitale ne compte plus qu’un point de retard sur l’avant-dernier, Agen et sept sur le trio Pau-Bayonne-Castres.

Il faut dire que le duo Sempéré-Arias peut compter sur un effectif avec un tout autre visage que celui qui bataillait en début de saison. Extrêmement handicapé par les absences pour cause de Coupe du monde, le Stade français retrouve toutes ses forces vives : Latu, Alo-Emile, Gabrillagues, Matera, Sanchez, Waisea, Naivalu et surtout Gaël Fickou. Le trois-quarts centre du XV de France (51 sélections) est étincelant depuis son retour du Japon. Il l’a, une nouvelle fois montré le week-end dernier en faisant des misères dans la défense montpellieraine. Meilleur franchisseur des Soldats roses dans l’Hérault (2 franchissements), le joueur formé à La Seyne-sur-Mer a inscrit son premier essai cette saison en Top 14 et signé une prestation trois étoiles ! Une éclaircie bien venue dans le ciel parisien.

Le défi du champion

Une bonne passe à confirmer en 2020 pour ne pas avoir de mauvaises surprises en juin prochain. Ça commencera par la réception du champion de France en titre et ancien club de Gaël Fickou : le Stade toulousain. Pour l’occasion, le Parisien devrait retrouver face à lui son coéquipier chez les Bleus, Sofiane Guitoune. Auteur d’une saison 2018-2019 incroyable mais de prestations en dents de scie depuis son retour du Mondial - deux essais en trois matchs mais une prestation en demi-teinte contre Toulon la semaine dernière -, le Toulousain aura à cœur de marquer des points à quelques jours de l’annonce du groupe pour le Tournoi des 6 Nations par Fabien Galthié et son staff (le 8 janvier prochain, N.D.L.R.).

Voir les commentaires
Réagir