• Juliette Tournegrosse et Justine Berlèse, une charnière de 18 ans à la barre de l'équipe séniors
    Juliette Tournegrosse et Justine Berlèse, une charnière de 18 ans à la barre de l'équipe séniors / Philippe Dussau
Publié le / Modifié le
Féminines

Les ambitieuses montalbanaises

Les Montalbanaises vont disputer les play-off, ce qui est une belle performance. Elles ont des ambitions légitimes au sein de cette prochaine phase de championnat.

La saison n’est pas achevée, mais elle est déjà positive pour la section féminine montalbanaise puisqu’elle a gagné le droit de disputer les play-off de Fédérale 2 l’autorisant à postuler pour l’accession en Fédérale 1. Lors des prochaines échéances, les Tarn-et-Garonnaises croiseront le fer face à Layrac, Lons et les Bigourdanes du Piémont pyrénéen. Cette qualification est le fruit d’une première phase particulièrement bien maîtrisée qui a comblé le responsable de la structure, Philippe Dussau. « Au sein de l’encadrement, nous sommes satisfaits du comportement de l’équipe. À ce jour, nous n’avons perdu qu’une seule rencontre : c’était face aux Toulousaines du FCTT. Au final, il n’y a eu qu’un essai de différence. Face aux autres formations celles de Saverdun et de Grenade, nous avons bien maîtrisé notre sujet. Plus que les victoires, je retiens la manière. Nous disposons d’un groupe de filles très joueuses, désireuses de déplacer le jeu, de jouer debout et animées par le désir d’apprendre. Lors de cette première phase, elles nous ont gratifiés d’un jeu très séduisant. »

L’apport des cadettes

Cette participation aux play-off n’est pas une fin en soi au sein de ce collectif cher à Philippe Dussau, Hugo Noël, Anthony Valette et Jean-David Fauché. Avant la première rencontre de la nouvelle année civile face à Layrac, le 19 janvier, les responsables ne cachent pas leurs ambitions. « Cette année, il faut reconnaître qu’il y a eu une montée importante de cadettes. Elles ont amené un élan de jeunesse, un souffle nouveau et une certaine qualité sur le plan technique, ce qui a bonifié un peu plus le groupe. Pour cette seconde phase, on s’autorise à être ambitieux. Nous visons la première place, la tâche sera difficile, mais pas insurmontable. Je pense que plus l’occasion de monter en Fédérale 1 se précisera, plus l’USM Association nous soutiendra. Je ne cache pas que le club a cet objectif-là en tête », conclut Philippe Dussau. 

Christian Sterlé avec Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir